Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole décline dans un marché anticipant une nouvelle hausse des stocks

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole continuaient à perdre du terrain mardi en fin d'échanges européens, dans un marché confronté à un excédent d'offre persistant que la nouvelle augmentation des réserves américaines à laquelle s'attendent les analystes mercredi devrait venir confirmer.
Vers 17H30 GMT (18H30 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 46,67 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 87 cents par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance lâchait 1,08 dollar à 42,90 dollars.

Les prix du Brent et du WTI ont atteint de nouveaux plus bas vers 14H20 GMT. Le Brent a alors atteint 46,41 dollars, son niveau le plus faible en plus d'un mois, tandis que le WTI s'est échangé à 42,58 dollars, un minimum en deux mois.

Les prix du pétrole ont de nouveau décliné mardi. Le cours du WTI a atteint un plus bas en deux mois alors que le gouvernement américain a signé un accord pour vendre une partie de ses réserves stratégiques de pétrole de 2018 à 2025 avant les chiffres hebdomadaires des stocks américains de l'association professionnelle API, attendus en hausse, notait Jasper Lawler, analyste chez CMC Markets.

Selon les analystes de PVM, cette vente concernerait 58 millions de barils de brut.

L'association professionnelle API publiera son estimation des réserves de pétrole mardi soir, après la clôture du marché.

Le département américain de l'Énergie (DoE) doit lui publier mercredi ses chiffres hebdomadaires sur les réserves de pétrole aux États-Unis, considérés comme un bon indicateur de la demande de brut chez le premier consommateur au monde.

Selon une estimation médiane d'analystes interrogés par l'agence Bloomberg, les stocks américains de brut auraient augmenté de 3,1 millions de barils la semaine dernière, ce qui représenterait une cinquième semaine de hausse consécutive.

Le ministre saoudien du Pétrole Ali al-Nouaïmi a par ailleurs affirmé mardi qu'il revenait au marché de déterminer le prix du pétrole, excluant de fait toute intervention pour redresser les cours.

Le premier producteur de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole), en refusant de réduire son plafond de production, semble ainsi se conformer à sa stratégie de protection de parts de marché.

Les experts de Commerzbank soulignaient par ailleurs que les excédents mondiaux de diesel, dus notamment à une demande timide et à de fortes exportations chinoises, pesaient également sur les prix.

Selon plusieurs analystes, les craintes concernant la demande mondiale de brut se trouvaient en outre renforcées par les incertitudes entourant la croissance économique chinoise ainsi que des inquiétudes grandissantes sur la vigueur de la reprise américaine.

Cela signifie que le rééquilibrage du marché prendra plus de temps que prévu, estimait Fawad Razaqzada chez Forex.

Selon l'analyste, les inquiétudes sur la demande pourraient notamment prendre le dessus dans l'esprit des investisseurs si la première estimation de la croissance américaine pour le troisième trimestre déçoit les attentes jeudi.



(c) AFP

Commenter Le pétrole décline dans un marché anticipant une nouvelle hausse des stocks


Les dernières actualités des prix du pétrole

samedi 21 octobre 2017 à 15:33

Pétrole: l'Irak accroît sa production dans le sud (ministre)

Bagdad: L'Irak a accru depuis samedi de 200.000 barils par jour sa production pétrolière dans le sud du pays pour compenser celle...

vendredi 20 octobre 2017 à 21:10

Le pétrole monte légèrement, prudent face à la situation en …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en légère hausse vendredi à l'issue d'une séance hésitante, les investisseurs gardant un oeil sur...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:25

Chevron suspend ses opérations dans le Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé vendredi suspendre "temporairement" ses opérations au Kurdistan irakien, région secouée par des tensions...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:05

Le pétrole remonte dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole se retournaient à la hausse vendredi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant sur la semaine...

vendredi 20 octobre 2017 à 15:20

Le pétrole, gardant un oeil sur l'Irak, ouvre en baisse à Ne…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York baissait vendredi à l'ouverture, alors que les tensions en Irak...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:49

A Kirkouk, le retour des employés irakiens du pétrole chassé…

Bay hassan (irak): Ils ont renfilé leurs combinaisons grises et inspectent leurs installations en attendant le feu vert pour reprendre le pompage...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:23

Ordonnances: la CGT pétrole décidera mercredi des modalités …

Paris: La CGT pétrole, qui a menacé lundi de lancer une grève dans le secteur faute de l'ouverture "immédiate" d'une négociation pour...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:13

Le pétrole en berne, la situation s'apaise en Irak

Londres: Les prix du pétrole reculaient à nouveau vendredi en cours d'échanges européens alors que les Kurdes irakiens indépendantistes ont ouvert le...

jeudi 19 octobre 2017 à 21:09

Le pétrole termine en baisse, les inquiétudes sur l'Irak s'a…

NYC/Cours de clôture: Le prix des barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en baisse jeudi, perdant...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite