Menu
RSS
A+ A A-

Son bénéfice net réduit à néant, BP réduit encore ses investissements face à la chute des cours

prix du petrole LondresLondres: Le bénéfice net de BP a été quasiment réduit à néant au troisième trimestre à cause de la chute des cours du brut, poussant le géant pétrolier à réduire encore ses investissements.
Le groupe britannique a expliqué mardi que son bénéfice net s'était limité à 46 millions de dollars au troisième trimestre, contre 1,290 milliard de dollars l'an passé à la même époque.

Pour résister à des cours du pétrole plus bas que ces dernières années, il prévoit de n'investir que 19 milliards de dollars en 2015 - contre de 24 à 26 milliards prévus pour 2015 l'an passé et 20 milliards il y a encore trois mois. BP prévoit aussi de poursuivre ses cessions d'activités, dont il espère tirer quelque 10 milliards de dollars cette année.

BP table sur un cours du baril de brut autour de 60 dollars pour équilibrer ses comptes d'ici à 2017, alors que le baril évolue actuellement sous la barre des 50 dollars.

BP s'est déjà adapté à des circonstances changeantes dans son histoire et, à une période difficile pour l'ensemble de notre industrie, je pense que nous pourrons relever ces défis, a promis le directeur général du groupe, Bob Dudley, cité dans un communiqué.

La major pétrolière a expliqué que son bénéfice sous-jacent avant impôt dans l'amont (exploration et production) avait été divisé par cinq sur un an, à 800 millions de dollars, à cause de la chute des cours du pétrole et du gaz.

Une amélioration de plus de 50% du bénéfice sous-jacent avant impôt dans l'aval (raffinage et distribution), à 2,3 milliards de dollars, n'a pas réussi à compenser. Ces opérations dans l'aval ont bénéficié notamment de meilleures marges dans le raffinage et d'une série d'opération de réductions de coût.

BP a expliqué par ailleurs avoir enregistré au troisième trimestre une nouvelle charge de 426 millions de dollars liée aux indemnisations pour la marée noire de 2010 dans le golfe du Mexique qui avait entraîné une pollution sans précédent du littoral dans le sud-est des États-Unis. Cette nouvelle provision porte à 55 milliards de dollars le coût total de cette catastrophe pour le groupe britannique.

Le 20 avril 2010, l'explosion de la plateforme pétrolière Deepwater Horizon exploitée par BP dans le golfe du Mexique avait fait 11 morts et affecté les cruciales industries touristiques et de la pêche de la région.

Le 5 octobre dernier, la ministre américaine de la Justice a annoncé que BP allait devoir payer 20,8 milliards de dollars, un record, pour mettre fin aux poursuites engagées par les autorités dans cette affaire.

pn/jb/sbo

BP



(c) AFP

Commenter Son bénéfice net réduit à néant, BP réduit encore ses investissements face à la chute des cours


La Compagnie pétrolière britannique BP

BP et ses actionnaires profitent de la remontée des cours du pétrole

mardi 31 octobre 2017

Londres: Le géant pétrolier BP a annoncé mardi une franche hausse de ses bénéfices au troisième trimestre, dopés par le lancement de plusieurs projets de production et par la remontée des cours du pétrole.

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite