Menu
RSS

Le pétrole repart à la baisse à New York

  • Écrit par Cours du baril
prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse vendredi à New York, perdant les maigres gains enregistrés la veille dans le sillage de la montée des Bourses, vu le déséquilibre persistant du marché.
Vers 13H20 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre perdait 1,10 dollar à 44,28 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Je crois que cela va être difficile de garder les gains d'hier", a déclaré John Kilduff, de Again Capital.

"La hausse tient à un fil, accroché à la solidité des Bourses, mais les données fondamentales du marché sont tout simplement écrasantes", a-t-il ajouté, en référence aux excédents persistants, confirmés mercredi par l'annonce d'une hausse de 8 millions de barils en une semaine des stocks de brut aux Etats-Unis.

Jeudi les cours avaient enregistré une petite hausse, favorisée par "un appétit pour le risque renouvelé", ont expliqué les analystes de Commerzbank, par la disposition affichée par la Banque centrale européenne de soutenir l'économie à coup d'injection de liquidités et/ou de baisse des taux.

Vendredi, les Bourses restaient dans le vert, mais les investisseurs prêtaient aussi attention à la hausse du dollar, également liée à l'attitude de la BCE dont le positionnement laisse craindre une dilution de la valeur de l'euro.

Or comme les échanges de pétrole sont libellés en dollars, tout renchérissement du billet vert est défavorable aux acheteurs munis d'autres devises.

En tout état de cause, a souligné Augustin Eden, analyste chez Accendo Markets, les marchés pétroliers restent dans l'ensemble sur une tendance baissière depuis le 9 octobre.

"Il n'y a aucun nouveau facteur en ce qui concerne l'offre, ce qui signifie que le monde est toujours dans une situation de surabondance tandis que resurgit la menace d'un dollar plus fort après que la politique monétaire de la zone euro a poussé les investisseurs obligataires à traverser l'Atlantique", soulignait-il.

Mais à moyen terme, plusieurs analystes se montraient relativement optimistes sur les chances d'une reprise des cours de l'or noir, estimant que la forte hausse des stocks de brut aux États-Unis est en grande partie imputable à la saison de maintenance des raffineries, qui distillent moins de pétrole.

"Si les stocks américains de brut devaient commencer à baisser, cela s'accompagnerait d'une réduction de la production comme l'a anticipée l'Energy Information Administration (EIA, une antenne du DoE) dans ses dernières estimations mensuelles sur l'offre et la demande", poursuivait-on chez PVM.

A cet égard M. Kilduff a indiqué qu'il suivrait de près l'évolution du nombre de puits de pétrole en activité aux Etats-Unis, que la société de services pétroliers Baker Hughes devait annoncer dans l'après-midi, considéré comme un signe avant-coureur de l'évolution de la production de brut.

"Cela soutiendrait un peu les cours s'il y en a moins, mais ce sera négatif si leur nombre reste stable ou qu'il augmente", a prévenu M. Kilduff.

(c) AFP

Commenter Le pétrole repart à la baisse à New York

Commentaires   

+1#1Alice23-10-2015 15:06
Magnifique les pétroliers se goinfrent u peu moins !!!

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 26 mai 2017 à 21:51

Net rebond du pétrole au lendemain de l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement rebondi vendredi, le marché se reprenant après sa chute liée à la décision...

vendredi 26 mai 2017 à 18:14

Le pétrole peine à se reprendre avec sa chute liée à l'Opep

Londres: Les cours du pétrole peinaient à se reprendre vendredi en fin d'échanges européens au lendemain d'une forte baisse liée à la...

vendredi 26 mai 2017 à 15:22

Le pétrole reste déprimé au lendemain de l'Opep

New York: Les cours du pétrole stagnaient peu après l'ouverture vendredi, restant déprimés au lendemain d'un sommet au cours duquel l'Opep et...

vendredi 26 mai 2017 à 13:54

Le PDG de Total salue la décision de l'Opep de prolonger ses…

Paris: Le PDG du géant pétrolier français Total, Patrick Pouyanné, a salué vendredi la décision de l'Opep et de ses partenaires de...

vendredi 26 mai 2017 à 13:28

Face au casse-tête du schiste américain, l'Opep déçoit les m…

Vienne: Des cours du brut qui flanchent et des analystes réservés: la reconduction des limitations de production décidée par l'Opep et ses...

vendredi 26 mai 2017 à 12:37

Le pétrole essaie de reprendre ses esprits après sa chute li…

Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs tâchant de reprendre leurs esprits après la lourde...

vendredi 26 mai 2017 à 05:32

Le pétrole se stabilise en Asie

Singapour: Les cours du pétrole se stabilisaient vendredi en Asie après avoir plongé en raison de la déception des investisseurs face à...

jeudi 25 mai 2017 à 20:58

Le pétrole chute, déception après l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé sur une chute jeudi après la décision de l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 25 mai 2017 à 19:26

Le pétrole décroche de plus de deux dollars le baril après l…

New York: Les cours du pétrole décrochaient jeudi après la décision de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) de prolonger de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite