Menu
RSS

Ouverture en baisse à New York après les chiffres de l'emploi privé

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole se repliaient mercredi à l'ouverture du marché à New York après la publication d'un rapport décevant sur l'emploi aux Etats-Unis.

Vers 13H10 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en juillet s'échangeait à 102,23 dollars, en recul de 47 cents par rapport à la veille.

Le cours du baril a marqué le pas dans les échanges électroniques après la publication du rapport du cabinet ADP sur l'emploi privé, quelques minutes avant l'ouverture du Nymex.

Le secteur privé a créé 38'000 emplois de plus qu'il en a détruit au mois de mai, soit bien moins qu'en avril où 170'000 embauches nettes avaient été comptabilisées.

"Cela montre que la croissance de l'emploi, et par conséquent la reprise économique, continuent de se faire par heurts", a souligné Andy Lipow, de Lipow Oil Associates, ce qui n'est pas bon signe pour la demande pétrolière.

Les investisseurs continuaient par ailleurs de surveiller la situation en Europe, où les dirigeants tentent de trouver une solution à la crise budgétaire grecque, "et son impact sur la relation entre l'euro et le dollar", a ajouté M. Lipow.

Mardi, le baril avait engrangé plus de 2 dollars, aidé par le net affaiblissement du billet vert par rapport à la monnaie unique. Mercredi, les deux monnaies se stabilisaient.

Les investisseurs s'intéressaient également au niveau des stocks aux Etats-Unis, bien que la publication du rapport hebdomadaire du département de l'Energie soit décalée d'une journée, à jeudi matin, à la suite d'un jour férié en début de semaine.

"Les raffineurs ont augmenté leur cadence de traitement du brut, ce qui signifie que l'on s'attend à une baisse des réserves de brut cette semaine. Mais d'un autre côté, on s'attend à une hausse des stocks d'essence et de produits distillés", a expliqué Andy Lipow.

Le précédent week-end, prolongé lundi par Memorial Day, marque le début des grands déplacements automobiles estivaux aux Etats-Unis, en pleine inquiétude pour la demande d'essence qui a montré des signes de faiblesse ces dernières semaines.



Commenter Ouverture en baisse à New York après les chiffres de l'emploi privé

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 28 juin 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York avant un rappor…

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère baisse mercredi à New York, le marché attendant avec fébrilité...

mercredi 28 juin 2017 à 12:58

Le pétrole baisse un peu, l'offre surabondante pèse

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, la surabondance persistante de l'offre pesant de nouveau sur...

mercredi 28 juin 2017 à 07:51

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient à la baisse mercredi en Asie, les investisseurs craignant une hausse des stocks de brut américain.

mardi 27 juin 2017 à 21:08

Le pétrole porté par l'anticipation d'une baisse des stocks

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi à New York et à Londres, soutenus par l'anticipation...

mardi 27 juin 2017 à 18:14

Le pétrole se reprend, aidé par l'accès de faiblesse du doll…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur reprise mardi en fin d'échanges européens, aidés notamment par un accès de faiblesse du dollar...

mardi 27 juin 2017 à 15:47

Le pétrole ouvre en hausse, porté par la faiblesse du dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en hausse mardi à New York, portés par un accès de faiblesse...

mardi 27 juin 2017 à 15:08

Rosneft se dit victime d'une "puissante attaque informa…

Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft s'est dit victime mardi d'une "puissante attaque informatique" visant ses serveurs, précisant que sa production...

mardi 27 juin 2017 à 12:33

Le pétrole tente de se reprendre mais reste sous pression

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mardi en cours d'échanges européens, tentant de nouveau de se reprendre mais restant proches...

mardi 27 juin 2017 à 07:13

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse mardi en Asie, les prix continuant à se stabiliser après cinq semaines...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite