Menu
RSS
A+ A A-

Petit rebond du pétrole au lendemain de la déception sur les stocks

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont terminé en petite hausse jeudi à New York, bien que ce rebond fragile ait un temps été menacé par un regain de vigueur du dollar, pénalisant pour les acheteurs.
Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre a gagné 18 cents à 45,38 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), au lendemain d'une forte baisse due à l'augmentation des stocks de pétrole brut.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison à même échéance a terminé en hausse de 23 cents à 48,08 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

Dès le début de la journée, les investisseurs ont semblé se livrer à une chasse aux bonnes affaires.

Le marché tente de faire valoir que le déclin des stocks (d'essence et de produits distillés) la semaine dernière avait plus d'importance que la hausse des réserves de brut, bien plus forte qu'attendu à +8 millions de barils, faisait valoir Tim Evans, chez Citi.

En outre, a ajouté Gene McGillian, chez Tradition Energy, le marché continue à compter sur une baisse de la production en Amérique du Nord, même si celle-ci est restée stable durant la semaine finie le 16 octobre.

Mais le marché essaie de monter et peine à trouver les éléments fondamentaux pour le justifier, a ajouté M. McGillian, remarquant en outre que le dollar met une pression supplémentaire sur les prix, ce qui en fin de séance a provisoirement fait tomber les cours dans le rouge.

Le dollar s'est effectivement nettement renforcé jeudi, notamment face à l'euro, après que la Banque centrale européenne a indiqué qu'elle serait disposée en décembre à agir si nécessaire pour soutenir l'économie, au prix d'un affaiblissement de l'euro.

Tout renforcement du dollar, la devise dans laquelle se font les échanges de pétrole, pénalise les acheteurs munis d'autres monnaies.

A moyen terme M. McGillian s'est montré relativement optimiste sur les chances d'une reprise des cours.

Actuellement, comme les raffineries ne travaillent pas à une forte cadence il faut mettre du brut en réserve, mais une fois que les opérations de maintenance (saisonnières en cours) seront terminées, la cadence augmentera et les stocks se tasseront, ce qui donnera un coup de pouce, a-t-il dit.

Plusieurs analystes soulignaient par ailleurs qu'étant donné le niveau déjà très bas des prix de l'or noir, de nouveaux facteurs à même de décourager les investisseurs étaient nécessaires pour que les cours s'enfoncent davantage.

A ce stade cependant, il n'y a aucune raison concrète pour que les investisseurs, qui sont dans une dynamique haussière, fassent machine arrière, du moins pas de façon significative, précisait de son côté Fawad Razaqzada chez Forex.


(c) AFP

Commenter Petit rebond du pétrole au lendemain de la déception sur les stocks


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite