Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole se stabilise, sous l'effet de prises de bénéfices

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole se maintenaient timidement dans le vert jeudi en fin d'échanges européens, rattrapant leur repli de la veille consécutif à l'annonce, en grande partie anticipée par le marché, d'une nouvelle hausse des stocks américains de brut.
Vers 16H30 GMT (18H30 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 47,94 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 9 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 4 cents à 45,24 dollars.

Les cours du Brent et de WTI reprenaient quelques couleurs jeudi, bénéficiant notamment de la bonne forme des marchés boursiers, tout en restant sous la pression d'un excès d'offre, confirmé mercredi par la nouvelle augmentation des réserves de pétrole brut aux États-Unis.

"Le brut est parvenu à se hisser en territoire positif sous l'effet du retour d'une tendance à la prise de risque sur les marchés actions, mais les gains sont restés limités par les craintes d'une surabondance d'offre après l'augmentation étonnamment forte mercredi des stocks américains de brut", notait Jasper Lawler, analyste chez CMC Markets.

Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque, partageait la même analyse. Selon lui, le rebond des cours est essentiellement dû à des achats à bon compte, les fondamentaux de marché restant quant à eux inchangés.

La surabondance d'or noir qui pèse sur les cours depuis juin 2014 ne paraît guère susceptible en effet de se résorber à moyen terme, les dernières statistiques du ministère américain de l'Énergie (DoE) ayant montré une nouvelle augmentation des stocks de brut aux États-Unis la semaine dernière.

On ne pouvait pas non plus exclure, d'après M. Dembik, que le regain d'optimisme sur les marchés actions jeudi ait joué en faveur de la hausse des cours du brut.

"Le fait que la BCE ait clairement laissé la porte ouverte à un renforcement du Quantitative Easing (QE, son programme d'assouplissement quantitatif) a été accueilli favorablement par les investisseurs qui espèrent ainsi une amélioration de la croissance mondiale et, par ricochet, une hausse de la demande de pétrole", poursuivait-il.

Plusieurs analystes soulignaient par ailleurs qu'étant donné le niveau déjà très bas des prix de l'or noir, de nouveaux facteurs à même de décourager les investisseurs étaient nécessaires pour que les cours s'enfoncent davantage.

"A ce stade cependant, il n'y a aucune raison concrète pour que les investisseurs, qui sont dans une dynamique haussière, fassent machine arrière, du moins pas de façon significative", précisait de son côté Fawad Razaqzada chez Forex.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se stabilise, sous l'effet de prises de bénéfices


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 21 septembre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction jeudi en Asie tout en restant au-dessus du seuil de 50 dollars, les marchés...

mercredi 20 septembre 2017 à 20:53

Le pétrole clôture au-dessus des 50 dollars le baril à New Y…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole new-yorkais a terminé au-dessus de la barre des 50 dollars mercredi après un rapport disparate...

mercredi 20 septembre 2017 à 18:11

Le pétrole monte malgré la hausse des stocks américains de b…

Londres: Les cours du pétrole montaient un peu mercredi en fin d'échanges européens, les investisseurs digérant un rapport sur les réserves américaines...

mercredi 20 septembre 2017 à 17:13

USA: les stocks de brut augmentent un peu plus qu'attendu au…

New York: Les stocks de pétrole brut ont progressé un peu plus fortement que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière alors que...

mercredi 20 septembre 2017 à 15:31

Le pétrole ouvre en hausse à New York avant un rapport sur l…

New York: Le baril de pétrole new-yorkais s'appréciait à l'ouverture mercredi, soutenu par un regain de spéculations sur une prolongation de l'accord...

mercredi 20 septembre 2017 à 12:43

Le pétrole monte un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mercredi, en cours d'échanges européens, dans un marché prudent avant la publication des données...

mercredi 20 septembre 2017 à 07:36

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi en Asie, sur l'espoir que les réserves américaines de brut augmentent...

mardi 19 septembre 2017 à 20:55

Le pétrole se heurte encore à New York au seuil des 50 dolla…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a de nouveau buté mardi sur la barre des 50 dollars...

mardi 19 septembre 2017 à 18:08

Le pétrole baisse un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole repartaient en petite baisse mardi en fin d'échanges européens, mais continuaient de n'osciller que faiblement autour de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite