Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole rebondit à l'ouverture à New York

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en hausse jeudi à New York, rebondissant au lendemain de l'annonce mal accueillie mais peu surprenante d'une nette augmentation des stocks de brut aux Etats-Unis.
Vers 13H10 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre gagnait 51 cents à 45,71 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"C'est l'un de ces scénarios où +on achète la rumeur, on vend la nouvelle+", a commenté Olivier Sloup, chez iiTrader.com, notant qu'avant que le ministère de l'Energie américain (DoE) n'annonce que les stocks de brut avaient augmenté de 8 millions de barils la semaine dernière, l'association professionnelle API avait déjà laissé attendre 7,1 millions de barils supplémentaires.

Sans compter qu'à cette saison, marquée par la maintenance des raffineries, la réduction des trajets en voiture et le démarrage en douceur des chaudières, le marché sait toujours devoir compter avec une augmentation des stocks.

"Nous supposons que le marché avait déjà anticipé une nette progression des stocks à la suite des estimations de l'API publiées mardi et d'autre part, le sentiment sur le marché pétrolier apparaît déjà tellement négatif que toute nouvelle chute des prix doit être justifiée par des mauvaises nouvelles supplémentaires", estimaient également les analystes de Commerzbank.

Par ailleurs, les investisseurs ont difficilement pu trouver quelque réconfort dans la réunion technique tenue mercredi à Vienne par des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et des pays hors-Opep, dont la Russie.

"On n'a pas l'impression qu'ils vont réduire la production, mais ils ont toutefois la possibilité de le faire, cela reste sur la table", a tout de même noté M. Sloup.

Enfin, selon lui, le fait que les mauvaises nouvelles sur le déséquilibre persistant entre la surabondance de l'offre et la demande ne poussent pas les cours sous le niveau de 43 à 44 dollars laisse penser qu'"il y a plus de chance que l'actualité les fasse monter".

Il a indiqué qu'il attendrait désormais l'annonce du nombre de puits en activité aux Etats-Unis, que doit donner vendredi la société de services pétroliers Baker Hughes, pour affiner sa stratégie.

"S'ils sont encore bien moins nombreux cela viendra renforcer le comportement de ceux qui parient sur la hausse des cours", a-t-il fait valoir.

Les investisseurs interprètent en effet toute mise à l'arrêt de puits comme un signe avant-coureur d'une réduction de la production américaine, actuellement stabilisée juste au-dessus des 9 millions de baril par jour, et pour laquelle les chiffres donnés mercredi par le DoE n'ont révélé aucun changement.

(c) AFP

Commenter Le pétrole rebondit à l'ouverture à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite