Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole rebondit à l'ouverture à New York

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en hausse jeudi à New York, rebondissant au lendemain de l'annonce mal accueillie mais peu surprenante d'une nette augmentation des stocks de brut aux Etats-Unis.
Vers 13H10 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre gagnait 51 cents à 45,71 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"C'est l'un de ces scénarios où +on achète la rumeur, on vend la nouvelle+", a commenté Olivier Sloup, chez iiTrader.com, notant qu'avant que le ministère de l'Energie américain (DoE) n'annonce que les stocks de brut avaient augmenté de 8 millions de barils la semaine dernière, l'association professionnelle API avait déjà laissé attendre 7,1 millions de barils supplémentaires.

Sans compter qu'à cette saison, marquée par la maintenance des raffineries, la réduction des trajets en voiture et le démarrage en douceur des chaudières, le marché sait toujours devoir compter avec une augmentation des stocks.

"Nous supposons que le marché avait déjà anticipé une nette progression des stocks à la suite des estimations de l'API publiées mardi et d'autre part, le sentiment sur le marché pétrolier apparaît déjà tellement négatif que toute nouvelle chute des prix doit être justifiée par des mauvaises nouvelles supplémentaires", estimaient également les analystes de Commerzbank.

Par ailleurs, les investisseurs ont difficilement pu trouver quelque réconfort dans la réunion technique tenue mercredi à Vienne par des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et des pays hors-Opep, dont la Russie.

"On n'a pas l'impression qu'ils vont réduire la production, mais ils ont toutefois la possibilité de le faire, cela reste sur la table", a tout de même noté M. Sloup.

Enfin, selon lui, le fait que les mauvaises nouvelles sur le déséquilibre persistant entre la surabondance de l'offre et la demande ne poussent pas les cours sous le niveau de 43 à 44 dollars laisse penser qu'"il y a plus de chance que l'actualité les fasse monter".

Il a indiqué qu'il attendrait désormais l'annonce du nombre de puits en activité aux Etats-Unis, que doit donner vendredi la société de services pétroliers Baker Hughes, pour affiner sa stratégie.

"S'ils sont encore bien moins nombreux cela viendra renforcer le comportement de ceux qui parient sur la hausse des cours", a-t-il fait valoir.

Les investisseurs interprètent en effet toute mise à l'arrêt de puits comme un signe avant-coureur d'une réduction de la production américaine, actuellement stabilisée juste au-dessus des 9 millions de baril par jour, et pour laquelle les chiffres donnés mercredi par le DoE n'ont révélé aucun changement.

(c) AFP

Commenter Le pétrole rebondit à l'ouverture à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 28 juillet 2017 à 15:33

Le Québec met fin au projet d'exploiter le pétrole d'Anticos…

Montréal: Le gouvernement du Québec a décidé vendredi d'abandonner son objectif d'extraire du pétrole sur l'île d'Anticosti dans le Golfe du fleuve...

vendredi 28 juillet 2017 à 15:23

Le pétrole poursuit sa progression à l'ouverture à New York

New York: Le prix du pétrole coté à New York progressait légèrement vendredi à l'ouverture, continuant à profiter du recul des stocks...

vendredi 28 juillet 2017 à 15:12

Chevron renoue avec les bénéfices au 2T grâce aux économies

New York: La major pétrolière Chevron a renoué avec les bénéfices au deuxième trimestre, grâce à sa cure d'austérité qui lui a...

vendredi 28 juillet 2017 à 14:41

ExxonMobil: bénéfices 2T quasi doublés mais inférieurs aux a…

New York: La major pétrolière américaine ExxonMobil a annoncé vendredi des bénéfices presque doublés au deuxième trimestre, en raison d'une nette baisse...

vendredi 28 juillet 2017 à 12:26

Le pétrole monte grâce à un dollar faible

Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse vendredi en cours d'échanges européens, soutenus par le dollar et par l'Opep, avant des...

jeudi 27 juillet 2017 à 20:55

Le pétrole encore soutenu par la baisse des stocks américain…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York a terminé en légère hausse jeudi, la récente baisse des réserves de produits...

jeudi 27 juillet 2017 à 18:11

Le pétrole soutenu par l'Arabie saoudite et la baisse des st…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse jeudi en fin d'échanges européens, les prix restant soutenus par les nouveaux efforts de...

jeudi 27 juillet 2017 à 15:44

Le pétrole, affecté par des prises de bénéfices, ouvre en ba…

New York: Les prix du pétrole reculaient légèrement à l'ouverture jeudi à New York, les investisseurs engrangeant quelques profits après un rebond...

jeudi 27 juillet 2017 à 13:19

Statoil dégage de larges bénéfices au 2T grâce aux cours du …

Oslo: Le géant pétrolier norvégien Statoil a présenté jeudi des résultats trimestriels meilleurs que prévu grâce à la remontée du prix des...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite