Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole rebondit légèrement, sur fond d'achats opportunistes

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole rebondissaient jeudi en cours d'échanges européens, sous l'effet d'achats à bon compte après le repli de la veille, alors que les stocks de brut aux États-Unis ont augmenté plus que prévu.
Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 48,31 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 46 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance prenait également 46 cents à 45,66 dollars.

"Les cours du WTI bénéficient ce matin d'un rebond après s'être enfoncés hier sous le coup d'une augmentation plus forte que prévu des stocks de brut aux États-Unis", notait Augustin Eden, analyste chez Accendo Markets.

"Le Brent a suivi un schéma similaire", ajoutait-il.

La nette progression hebdomadaire des réserves américaines de pétrole de 8 millions de barils, quoique partiellement anticipée par l'association professionnelle API qui avait tablé sur une hausse de 7,1 millions de barils, a pesé sur les prix dans un contexte de surabondance de l'offre.

Or, contrairement à la semaine précédente, aucun recul de la production américaine n'est venue contrebalancer une telle hausse.

"Certes, l'augmentation a été en partie compensée par la réduction marquée des stocks de produits pétroliers, alors que certaines raffineries sont toujours fermées pour maintenance aux États-Unis", estimaient pourtant les analystes de Commerzbank.

Mais, selon eux, de nombreux acteurs du marché peuvent néanmoins avoir été surpris par l'absence de réponse franchement négative du côté des prix.

"Nous supposons que le marché avait déjà anticipé une nette progression des stocks à la suite des estimations de l'API publiées mardi et d'autre part, le sentiment sur le marché pétrolier apparaît déjà tellement négatif que toute nouvelle chute des prix doit être justifiée par des mauvaises nouvelles supplémentaires", poursuivait-on chez Commerzbank.

Les investisseurs ont difficilement pu trouver quelque réconfort dans la réunion technique tenue mercredi à Vienne par des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et des pays hors-Opep, dont la Russie.

"Comme amplement attendu, la réunion technique des membres de l'Opep et des pays hors-Opep n'a pas réussi à aborder le problème de la réduction de la production de brut, préférant se focaliser sur des discussions concernant les investissements pétroliers", soulignait Tamas Varga, analyste chez PVM.

(c) AFP

Commenter Le pétrole rebondit légèrement, sur fond d'achats opportunistes


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite