Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole clôt la semaine sur un rebond grâce à la baisse de la production américaine

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont fini la semaine vendredi sur un net rebond, encouragé par plusieurs signes d'une baisse de la production aux Etats-Unis.
Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre a gagné 88 cents à 47,26 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), restant toutefois en nette baisse par rapport à vendredi dernier.

Parus en début d'après-midi, les chiffres sur le nombre de puits en activité aux Etats-Unis, publiés par la société de services pétroliers Baker Hughes, ont confirmé la tendance à la baisse de la production: il y en avait 10 de moins cette semaine que la précédente, soit une chute de 63% depuis octobre 2014.
 
La veille le ministère américain de l'Energie (DoE) avait annoncé que la production nationale avait reculé de 76.000 barils par jour durant la semaine close le 9 octobre, et Bill Baruch, chez iiTrader.com, a souligné que la production du Midwest, en particulier, était au plus bas depuis 2010.
 
De plus le marché considère que les mauvaises nouvelles sont en fait bonnes, à commencer par les terribles résultats de Schlumberger, a noté Matt Smith, chez ClipperData.
 
Le groupe de services pétroliers franco-américain Schlumberger a annoncé jeudi un bénéfice trimestriel divisé par trois et un chiffre d'affaires amputé du tiers. Pour couronner le tout le groupe a précisé que les perspectives pour le secteur semblent difficiles pour les prochains trimestres avec une réduction de l'activité supplémentaire, ce qui pour les investisseurs se traduit par de nouvelles baisses de production de brut à venir.
 
Le pétrole a également été soutenu par les spéculations selon lesquelles la Russie est prête à discuter avec l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) d'une possible réduction de sa production, a noté pour sa part Fawad Razaqzada chez Forex.com.
 
Mais, selon M. Baruch, le fait que l'Opep table pour l'an prochain sur une nette reprise de la demande mondiale, à la différence de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) qui a revu en baisse sa prévision, montre que l'Opep n'a pas l'intention de réduire sa production.
 
Les chances que la Russie obtienne un accord sur la réduction de la production sont très minces, estiment aussi les analystes de Commerzbank, notamment en raison des intérêts divergents de la Russie et de l'Arabie Saoudite en Syrie. L'Arabie Saoudite essaie de baisser ses prix pour prendre à la Russie des parts de marché en Europe, ont-ils souligné.
 
Les analystes restent globalement prudents sur la direction que risque de prendre le marché dans les jours qui viennent.
 
Il y a au moins une partie du marché qui affirme qu'on a atteint un plancher, avec la poursuite des excédents de stocks déjà pris en compte dans les cours actuels, a fait valoir Tim Evans, chez Citi.
 
Mais à notre avis le marché passe juste un peu de temps avant d'atteindre de nouveaux plus bas, l'augmentation des stocks représentant une pression à la baisse, ajoutait-il.


(c) AFP

Commenter Le pétrole clôt la semaine sur un rebond grâce à la baisse de la production américaine


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite