Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole rebondit à New York, espoirs de baisse de la production

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en hausse vendredi à New York dans un marché enclin à faire de bonnes affaires après une semaine de baisse, et animé par l'espoir d'un recul de la production américaine.
Vers 13H15 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre gagnait 87 cents à 47,25 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"On a assisté depuis la clôture d'hier soir à un rebond", a commenté Matt Smith, de ClipperData. "Ce n'est pas surprenant après une semaine très baissière", a-t-il ajouté.

De plus, le marché considère que "les mauvaises nouvelles sont en fait bonnes", à commencer par les "terribles résultats" de Schlumberger, a noté M. Smith.

Le groupe de services pétroliers franco-américain Schlumberger a annoncé jeudi un bénéfice trimestriel divisé par trois et un chiffre d'affaires amputé du tiers. Pour couronner le tout le groupe a précisé que "les perspectives pour le secteur semblent difficiles pour les prochains trimestres avec une réduction de l'activité supplémentaire", ce qui pour les investisseurs laisse attendre un déclin de la production de brut.

Egalement jeudi, le ministère américain de l'Energie (DoE) a annoncé que la production nationale était repartie à la baisse durant la semaine close le 9 octobre, ravivant l'espoir que le déséquilibre entre l'offre surabondante et la demande puisse commencer à se résorber.

Selon le DoE, la production américaine a perdu 76.000 barils par jour (bj), à 9,096 millions de barils par jour, "son plus bas niveau depuis novembre 2014", selon PVM.

La perspective d'un rééquilibrage semble pourtant encore éloignée.

"La demande est solide, elle est peut-être en hausse d'un demi-million de barils par jour cette année par rapport à l'année dernière, mais on a toujours un excédent de quelque deux millions de barils par jour, et aussi longtemps que l'offre restera bien supérieure à la demande, peu importe que la demande soit forte ou non", a dit M. Smith.

Or rien ne vient laisser prévoir que l'offre, hors Amérique du Nord, soit en phase descendante.

Certes, "la Russie a fait savoir qu'elle était prête à discuter avec les pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) d'une possible réduction de la production lors d'une réuniuon de la semaine prochaine", ont noté les analystes de Commerzbank.

Le ministre russe de l'Énergie, Alexander Novak, cité par l'agence Bloomberg, a déclaré depuis le Kazakhstan jeudi que la Russie était prête à discuter d'une fourchette de prix et de la réduction de la production quand elle rencontrera les pays producteurs de l'Opep, la semaine prochaine.

Mais "les chances que cela débouche sur un résultat concret sont très minces", ont-ils estimé, vu les intérêts divergents de la Russie et de l'Arabie Saoudite en Syrie. "L'Arabie Saoudite essaie de baisser ses prix pour prendre à la Russie des parts de marché en Europe", ont-ils souligné.

(c) AFP

Commenter Le pétrole rebondit à New York, espoirs de baisse de la production


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite