Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole rebondit, encouragé par la baisse de la production américaine

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole repartaient à la hausse vendredi en cours d'échanges européens, après quatre séances consécutives de baisse, soutenus par un nouveau déclin de la production américaine et des discussions sur une réduction de l'offre russe.
Vers 11H50 GMT (12H50 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, valait 50,19 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en progression de 46 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre gagnait 58 cents à 46,96 dollars.

"Bien que le département américain de l'Énergie (DoE) ait enregistré une forte augmentation des stocks de brut américains, celle-ci est néanmoins restée plus faible que l'estimation faite par la fédération professionnelle American Petroleum Institut (API) la veille", notaient les analystes de Commerzbank.

Selon le ministère américain de l'Énergie (DoE), lors de la semaine achevée le 9 octobre, les réserves commerciales de brut ont en effet progressé de 7,6 millions de barils pour atteindre 468,6 millions de barils, alors que l'API avait tablé mercredi soir sur une hausse encore plus importante, de 9,3 millions de barils.

Malgré ces données confirmant une surabondance de l'offre d'or noir sur le marché, qui tire les prix vers le bas depuis juin 2014, les investisseurs ont préféré se concentrer sur une nouvelle baisse de la production américaine de brut et des réserves d'essence.

Selon le DoE, la production américaine a perdu 76.000 barils par jour (bj), à 9,096 millions de barils par jour, lors de la semaine achevée le 9 octobre, "son plus bas niveau depuis novembre 2014", selon PVM.

Les réserves d'essence ont pour leur part décliné de 2,6 millions de barils alors que les analystes de Bloomberg tablaient sur un repli de seulement 1,25 million de barils.

Néanmoins, "la hausse des prix du pétrole est sans doute temporaire dans la mesure où elle repose sur les attentes d'un déclin de la production américaine de brut", tempérait Ipek Ozkardeskaya chez London Capital.

L'analyste pense en effet qu'il reste à voir si l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) va continuer sur sa lancée et compenser la baisse de production américaine.

L'Opep s'est engagée depuis l'année dernière dans une stratégie de protection de ses parts de marché, en conservant son plafond de production inchangé, dirigée contre le pétrole de schiste américain, selon les observateurs.

Des informations selon lesquelles la Russie serait prête à discuter d'une réduction de sa production ont aussi contribué à contrebalancer la tendance baissière des jours précédents.

"La Russie a exprimé le souhait de discuter avec les pays membres de l'Opep sur de possibles réductions de sa production lors d'une réunion la semaine prochaine", ajoutait-on chez Commerzbank, tout en notant que les chances de voir aboutir ces négociations sont faibles.

Le ministre russe de l'Énergie, Alexander Novak, cité par l'agence Bloomberg, a déclaré depuis le Kazakhstan jeudi que la Russie était prête à discuter d'une fourchette de prix et de la réduction de la production quand elle rencontrera les pays producteurs de l'Opep, la semaine prochaine.

(c) AFP

Commenter Le pétrole rebondit, encouragé par la baisse de la production américaine


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 18 janvier 2018 à 06:45

Le pétrole continue de monter en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de monter jeudi en Asie, favorisés par des estimations jugées positives sur les stocks de brut...

mercredi 17 janvier 2018 à 21:21

Le pétrole soutenu à New York par la vague de froid frappant…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais a terminé en légère hausse mercredi, profitant des effets d'une vague de froid qui...

mercredi 17 janvier 2018 à 18:44

"Pétrole contre nourriture": la condamnation de To…

Paris: Sanction d'une "corruption" ou un "jugement moral"? La Cour de cassation a examiné mercredi le recours du pétrolier Total, condamné en...

mercredi 17 janvier 2018 à 18:09

Le pétrole se reprend dans un marché hésitant face à la prod…

Londres: Les cours du pétrole remontaient mercredi en fin d'échanges européens dans un marché proche de ses récents sommets mais qui peine...

mercredi 17 janvier 2018 à 15:31

Le pétrole ouvre en baisse à New York, la production augment…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait légèrement à l'ouverture mercredi, dans un marché hésitant sur la direction à suivre après...

mercredi 17 janvier 2018 à 12:24

Le pétrole recule, le spectre de la production américaine re…

Londres: Les prix du pétrole reculaient encore mercredi en cours d'échanges européens alors que les marchés s'inquiètent de voir la production américaine...

mercredi 17 janvier 2018 à 05:38

Le pétrole continue de baisser en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient mercredi en Asie, les marchés s'inquiétant d'une augmentation de la production américaine de pétrole de schiste...

mardi 16 janvier 2018 à 20:59

Le pétrole fait une pause après une rapide envolée

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole new-yorkais et londonien ont terminé en baisse mardi après avoir atteint leur plus haut niveau...

mardi 16 janvier 2018 à 18:46

L'Algérien Sonatrach va raffiner une partie de son brut à l…

in amenas (algérie): Le groupe pétrolier national algérien Sonatrach a signé un accord avec le géant suisse du négoce pétrolier Vitol, afin...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite