Menu
RSS

Le pétrole reste orienté à la baisse, sous le coup d'inquiétude pour la demande

  • Écrit par Cours du baril
prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse mercredi à New York, les inquiétudes pour la demande prenant le pas sur l'espoir de voir continuer le déclin de la production américaine de brut.
Vers 13H15 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre perdait 47 cents à 46,19 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), alors que juste quelques minutes avant l'ouverture des échanges il s'affichait encore en petite hausse.

"Le secteur du brut est incertain de sa direction", a relevé Matt Smith, de ClipperData. "Il doit jauger une nouvelle série d'actualités poussant à la baisse, mais se maintient après avoir déjà beaucoup baissé cette semaine", ajoutait-il.

Au chapitre des mauvaises nouvelles, l'indice des prix à la consommation en Chine a chuté plus que prévu en septembre, pendant que l'indice des prix à la production plongeait, témoignant une nouvelle fois de l'affaissement de la croissance dans la deuxième économie mondiale.

Les prix à la production aux Etats-Unis ont aussi chuté plus fortement qu'attendu en septembre, accusant leur plus fort recul depuis janvier.

Mais du côté des bonnes nouvelles pour les investisseurs, un rapport mensuel du ministère de l'Energie américain (DoE) a annoncé que la production nationale chuterait à raison de 93.000 barils par jour en novembre, ce qui serait la baisse la plus rapide depuis 2007.

"Depuis le pic atteint en mai, la production de pétrole de schiste aurait baissé d'un bon 400.000 barils par jour, en juste six mois", ont souligné les analystes de Commerzbank.

En outre, "ce n'est pas seulement aux Etats-Unis que la production est sous pression: selon le cabinet de consultants norvégien Rystad Energy, la production offshore mondiale dans les champs vieillissants chutera de 10% ou 1,5 million de barils par jour l'année prochaine, ce qui serait la chute la plus prononcée en trente ans", ajoutaient ces analystes.

Du côté de la demande, les investisseurs continuaient à évaluer un rapport de l'Agence internationale de l'énergie. Celle-ci a une fois encore augmenté ses prévisions pour la demande mondiale de pétrole en 2015, et s'attend à une augmentation de 1,8 million de barils par jour (mbj), mais elle envisage seulement une croissance de 1,2 mbj l'année prochaine, soit moins que prévu dans son précédent rapport.

Et, nonobstant les attentes d'un reflux de la production aux Etats-Unis, la surabondance de l'offre continuait par ailleurs de peser sur le moral des investisseurs mercredi, et notamment le retour de l'offre iranienne sur les marchés internationaux.

"L'offre de brut sera plus resserrée l'année prochaine tant que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) ne produit pas plus que ses niveaux moyens de 2015, soit certainement 31,2 mbj", soulignaient les analystes de PVM.

"Le problème, c'est que l'Opep va produire plus", prévenaient-ils.

Enfin, le marché commençait à se positionner avant les chiffres hebdomadaires sur les stocks de brut aux Etats-Unis attendus jeudi au lieu de mercredi, en raison du jour partiellement chômé lundi en l'honneur de Christophe Colomb.

"Il va falloir regarder le niveau de la production américaine, la cadence des raffineries, qu si elle ralentit encore pourrait entraîner une hausse des stocks", a noté Carl Larry, de Frost & Sullivan.

De premières estimations devaient être publiées mercredi soir par l'association professionnelle API.

(c) AFP

Commenter Le pétrole reste orienté à la baisse, sous le coup d'inquiétude pour la demande

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 23 mai 2017 à 15:20

Le pétrole hésitant à New York, l'Opep scrutée

New York: Les cours du pétrole évoluaient proche de l'équilibre mardi à New York peu après l'ouverture, les investisseurs hésitant au gré...

mardi 23 mai 2017 à 12:51

Le pétrole baisse un peu, prudence en attendant l'Opep

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu mardi en cours d'échanges européens, dans un marché reprenant son souffle après des sommets...

mardi 23 mai 2017 à 09:05

Noyée dans le schiste américain, l'Opep s'apprête à renouvel…

Londres: L'Opep et ses partenaires pourraient renouveler leurs limitations de production de pétrole au moins jusqu'à la fin 2017 lors de réunions...

mardi 23 mai 2017 à 06:13

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse en Asie mardi, plombés par les informations selon lesquelles les Etats-Unis veulent...

lundi 22 mai 2017 à 21:02

France: les carburants en légère hausse la semaine dernière

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises se sont légèrement redressés la semaine dernière, après trois semaines consécutives de...

lundi 22 mai 2017 à 21:00

Le pétrole finit en hausse, l'Irak en faveur d'une prolongat…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse lundi, stimulés par les attentes des investisseurs sur une prolongation des...

lundi 22 mai 2017 à 19:22

L'Irak pour une prolongation de 9 mois des limites de produc…

Bagdad: L'Irak a approuvé la prolongation de neuf mois de la limitation de la production des pays membres de l'Opep, qui vise...

lundi 22 mai 2017 à 18:09

Le pétrole en hausse plus modérée, l'Irak inquiète l'Opep

Londres: Les cours du pétrole montaient de façon plus modérée lundi en fin d'échanges européens, l'Irak limitant l'optimisme des investisseurs sur l'accord...

lundi 22 mai 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en hausse à New York, voyants au vert pour …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en hausse lundi à New York, tous les voyants s'affichant au vert pour un...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite