Menu
RSS
A+ A A-

EON vend des actifs norvégiens dans l'exploration pétrolière et gazière pour 1,6 md USD

prix du petrole berlinBerlin: L'énergéticien allemand EON a annoncé mercredi la cession d'actifs dans l'exploration de gaz et de pétrole en Norvège pour 1,6 milliard de dollars (1,4 milliard d'euros), qu'il considère ne plus faire partie de son coeur de métier.
C'est DEA Deutsche Erdöl, héritier de RWE Dea, ex-filiale du concurrent RWE, qui va racheter ces activités, comprenant 43 licences et des participations dans des champs gaziers.

EON, à qui la transition énergétique donne du fil à retordre, avait annoncé l'an dernier vouloir passer au crible toutes ses activités périphériques en préparation d'un remaniement en profondeur qui le verra se scinder en deux l'an prochain. Les actifs norvégiens, réunis sous la bannière E&P Norge chez EON, étaient sur la liste des candidats à une cession.

EON a déjà activement dégraissé son portefeuille ces derniers mois, en vendant ses activités en Espagne et en Italie notamment. Les activités d'exploration en mer du Nord britannique sont sans doute également appelées à quitter le giron du groupe mais, pour le moment, l'examen continue pour ces actifs, précise EON dans son communiqué.

L'acheteur, DEA Deutsche Erdöl, est l'ancien RWE Dea, filiale d'exploration que RWE, l'autre géant allemand de l'énergie en proie aux mêmes maux qu'EON, a vendu il y a quelques mois à un fonds luxembourgeois contrôlé par des intérêts russes.

Dans un communiqué séparé, DEA se félicite que la transaction lui permette de plus que doubler sa production d'hydrocarbures en Norvège, où il détient lui-même déjà 31 licences.

L'annonce de l'opération a permis à EON de se propulser en tête de Dax à la Bourse de Francfort, avec un gain de 1,20% à 9,22 euros sur un indice très déprimé (-1,02%).

mtr/bt/cj

E.ON

RWE



(c) AFP

Commenter EON vend des actifs norvégiens dans l'exploration pétrolière et gazière pour 1,6 md USD


Le pétrole en Norvège


mardi 05 décembre 2017

Les compagnies pétrolières soufflent le chaud et le froid da…

Oslo: Le géant pétrolier Statoil et ses partenaires ont donné mardi leur feu vert à un projet de 5 milliards d'euros dans...

mardi 05 décembre 2017

Norvége/pétrole: intérêt tiède pour de nouveaux blocs dans l…

Oslo: L'ouverture à la prospection pétrolière d'un nombre record de blocs dans l'Arctique norvégien a reçu un accueil tiède de la part...

mardi 05 décembre 2017

Norvège: feu vert pour un projet pétrolier de 5 mds EUR dans…

Oslo: Le géant pétrolier norvégien Statoil et ses partenaires ont donné mardi leur feu vert au développement du gisement Johan Castberg dans...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 15 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole avance à l'ouverture, l'oeil rivé sur la mer du N…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture vendredi, les craintes autour de la fermeture d'un oléoduc en mer du...

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:47

"Force majeure" autour de l'oléoduc Forties en mer…

Londres: Le groupe pétrochimique Ineos a déclaré l'état de "force majeure" après l'arrêt pour cause de fêlure du principal olédoduc pétrolier de...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:12

Le Liban donne son feu vert pour les premières explorations …

Beyrouth: Le gouvernement libanais a approuvé jeudi une offre présentée par un consortium alliant le groupe pétrolier français Total, l'italien ENI et...

jeudi 14 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole, plombé par l'offre américaine, ouvre en baisse à…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture jeudi, plombé par la progression constante de la production américaine de brut...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite