Menu
RSS

La pression à la baisse sur les prix du pétrole commence à s'atténuer

prix du petrole vienneVienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) voit se manifester les premiers signes d'une baisse de pression sur les prix du brut, plombés depuis un an par un excédent d'offre, révisant à la hausse sa prévision de la demande pour 2015, dans son rapport mensuel paru lundi.
Les principaux facteurs qui ont pesé sur le marché depuis plus d'un an sont toujours présents, mais commencent à montrer des signes d'atténuation, estime l'OPEP qui juge que la surabondance de l'offre mondiale est moins significative en raison d'une hausse de la demande dans certains régions.

Le cartel révise à la hausse ses prévisions pour 2015, prévoyant une augmentation de la demande de 1,5 million de barils par jour (mb/j) par rapport à 2014, contre une projection à 1,46 mb/j dans son rapport du mois précédent.

Pour 2016, l'organisation continue d'évoquer une accélération de la demande mais un peu moins vite que lors des prévisions de septembre, soit 1,25 mb/j contre une hausse de 1,29 mb/j anticipée auparavant, en raison d'un ajustement de ses prévisions concernant la demande américaine.

Si les prévisions de croissance de l'économie mondiale n'ont pas changées, l'économie des pays émergents continue de faire face à des défis croissants avec une nouvelle révision à la baisse des projections de croissance pour la Russie et pour la Brésil, déjà en récession cette année.

Dans son rapport, l'Opep table aussi sur une plus forte baisse qu'initialement prévue de la production des pays non-Opep, notamment les Etats-Unis. Pour 2015, cette production, encore en hausse, s'établirait à 57,24 mb/j contre 57,43 mb/j précédemment estimés et elle baisserait à 57,11 mb/j en 2016.

Cette évolution serait le résultat de la stratégie de l'Opep de maintien de son niveau de production, en dépit de la baisse des prix, visant à gagner le bras de fer avec les concurrents mondiaux, notamment américains, en contribuant à la chute de leurs revenus.

Dimanche,le secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), Abdallah el-Badri a estimé que le marché du pétrole sera davantage équilibré en 2016 grâce à une contraction de la production des pays non-Opep et une augmentation de la demande mondiale.

Les cours du brut ont dégringolé de près de 60% depuis juin 2014.



(c) AFP

Commenter La pression à la baisse sur les prix du pétrole commence à s'atténuer

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 26 juin 2017 à 15:33

Le pétrole ouvre en hausse à New York, aidé par le dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère hausse lundi à New York, aidés par des achats à...

lundi 26 juin 2017 à 12:42

Le pétrole tente de se reprendre mais reste affaibli

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu lundi en cours d'échanges européens, tentant timidement de se reprendre après la dégringolade de...

lundi 26 juin 2017 à 07:38

Le pétrole rebondit légèrement en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse lundi en Asie, rebondissant après une semaine qui a vu l'or noir...

vendredi 23 juin 2017 à 21:05

Le pétrole se reprend un peu à la fin d'une dure semaine

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse vendredi, parvenant à se reprendre un peu à la fin...

vendredi 23 juin 2017 à 18:11

Le pétrole essaie de se reprendre après sa récente faiblesse

Londres: Les prix du pétrole évoluaient en légère hausse vendredi en fin d'échanges européens, essayant péniblement de se maintenir en hausse sur...

vendredi 23 juin 2017 à 15:44

Le pétrole se stabilise à la fin d'une mauvaise semaine

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en très légère hausse vendredi, se stabilisant à la fin d'une semaine difficile durant...

vendredi 23 juin 2017 à 12:24

Le pétrole tente timidement de se reprendre

Londres: Les prix du pétrole tentaient de poursuivre vendredi lors des échanges européens leur timide rebond entamé jeudi après la dégringolade subie...

vendredi 23 juin 2017 à 10:48

France: le gouvernement va interdire tout nouveau permis d'e…

Paris: Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique, a annoncé vendredi que le gouvernement allait présenter d'ici l'automne une loi visant à...

vendredi 23 juin 2017 à 07:48

Le pétrole remonte timidement en Asie

Hong kong: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse, vendredi en Asie, poursuivant une remontée amorcée la veille après avoir...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (−7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (−4,3 % après −3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (−6,0 % après −3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (−7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite