Menu
RSS

L'Iran renonce à présenter ses nouveaux contrats pétroliers à Londres

prix du petrole IranTéhéran: L'Iran renonce à présenter ses nouveaux contrats pétroliers lors d'une conférence prévue en février 2016 à Londres et le fera uniquement à Téhéran, a déclaré samedi Rokneddine Javadi, le président de la National Iranian Oil Compagny (NIOC).
Les détails des nouveaux contrats pétroliers seront présentés à Téhéran pour les compagnies étrangères et internationales, a déclaré M. Javadi, sans préciser la date de cette conférence, selon le site du ministère du Pétrole Shana.ir. Il n'a pas non plus précisé les raisons de ce renoncement.

Depuis fin 2013, les responsables iraniens affirment vouloir organiser une telle conférence à Londres, mais l'avaient reportée à plusieurs reprises en raison des négociations nucléaires qui ont traîné en longueur.

Ils avaient déclaré précédemment que les nouveaux projets dans le cadre d'un nouveau contrat plus attrayant, appelé Contrats pétroliers iraniens (IPC), allaient d'abord être présentés lors d'une conférence à Téhéran au mois de novembre, et ensuite lors d'une conférence à Londres au mois de février.

A cause de la nouvelle situation et le grand attrait des compagnies étrangères, cette conférence aura lieu à Téhéran, a déclaré M. Javadi sans donner plus de précisions.

Mardi dernier, Seyed Mehdi Hosseini, président du comité sur la restructuration des contrats pétroliers, avait indiqué que l'Iran prévoyait l'introduction d'une cinquantaine de nouveaux contrats pétroliers d'exploration et de production dans un futur proche.

L'accord conclu le 14 juillet dernier entre l'Iran et six grandes puissances (Grande-Bretagne, France, Allemagne, Russie, Chine et Etats-Unis) prévoit de limiter le programme iranien de nucléaire civil en échange d'une levée progressive des sanctions internationales imposées à son économie depuis 2006, y compris contre le secteur pétrolier.

Dans cette perspective, de nombreuses entreprises, y compris dans le secteur de l'énergie, se sont rendues en Iran pour prospecter le marché, mais elles demeurent encore prudentes.

M. Javadi a également affirmé que la présence de compagnies américaines n'est pas exclue même s'il n'était pas clair si elles viendraient.



(c) AFP

Commenter L'Iran renonce à présenter ses nouveaux contrats pétroliers à Londres

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Le pétrole en Iran


lundi 13 mars 2017

Pétrole: Hyundai signe un accord de 3 mds EUR dans un projet…

Séoul: Le groupe sud-coréen Hyundai Engineering a signé un accord portant sur un montant de trois milliards d'euros pour investir dans un...

samedi 04 mars 2017

L'Iran "comprend" que Total attende une décision a…

Téhéran: Le gouvernement iranien "comprend" que le groupe pétrolier français Total attende une "décision finale" des Etats-Unis concernant l'Iran pour concrétiser ses...

samedi 04 février 2017

Pétrole: l'Iran repousse la date limite de son appel d'offre…

Téhéran: L'Iran a repoussé la date limite de son appel d'offres pour le développement de projets liés aux hydrocarbures, exhortant le géant...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 22 juin 2017 à 15:41

Pétrole: les réductions de l'offre à leur plus haut niveau e…

Koweït: Le ministre koweïtien du Pétrole Essam al-Marzouk a annoncé jeudi que la conformité des pays producteurs aux réductions de l'offre avait...

jeudi 22 juin 2017 à 15:28

Le pétrole marque une pause dans sa dégringolade à l'ouvertu…

New York: Les cours du pétrole tentaient un léger rebond jeudi à l'ouverture, progressant un peu alors qu'ils avaient encore nettement chuté...

jeudi 22 juin 2017 à 12:48

Le pétrole tente de se reprendre après une nouvelle dégingol…

Londres: Les prix du pétrole montait un peu jeudi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après avoir de nouveau dégringolé la...

jeudi 22 juin 2017 à 06:02

Le pétrole continue de reculer en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de chuter jeudi en Asie, dans un contexte d'inquiétudes sur l'excès d'offre mondiale et d'incapacité apparente...

mercredi 21 juin 2017 à 21:05

Le pétrole au plus bas de l'année face aux doutes sur l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi mercredi leur dégringolade, tombant à leur plus bas depuis le début de l'année...

mercredi 21 juin 2017 à 18:23

Le pétrole reste plombé par l'offre malgré la baisse des sto…

Londres: Les cours du pétrole ne parvenaient pas à se reprendre mercredi en fin d'échanges européens, malgré la baisse des réserves américaines...

mercredi 21 juin 2017 à 17:04

USA: baisse plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé un peu plus fortement que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des...

mercredi 21 juin 2017 à 15:33

Le pétrole esquisse un très léger rebond après sa dégringola…

New York: Les cours du pétrole rebondissaient très légèrement mercredi à l'ouverture à New York, dans l'attente des chiffres hebdomadaires sur les...

mercredi 21 juin 2017 à 14:39

Pétrole: Oslo offre un nombre record de blocs dans l'Arctiqu…

Oslo: La Norvège a proposé mercredi d'ouvrir à l'exploration pétrolière un nombre record de blocs dans les eaux arctiques de la mer...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite