Menu
RSS
A+ A A-

La chute des revenus pétroliers oblige la Norvège à puiser dans son fonds

prix du petrole norvègeOslo: La chute des revenus pétroliers devrait pour la première fois l'an prochain obliger la Norvège à puiser dans son énorme fonds souverain pour équilibrer son budget, ressort-il du projet de loi de Finances présenté mercredi.
Le gouvernement minoritaire de droite dit prévoir de ponctionner 3,7 milliards de couronnes (394,4 millions d'euros) dans son fonds de pension public, le plus gros fonds souverain au monde, en 2016 car les revenus pétroliers attendus ne devraient plus suffire à couvrir les besoins budgétaires.

En d'autres termes, la Norvège va cesser d'économiser et, au contraire, puiser légèrement dans son bas de laine.

C'est la conséquence de la chute du prix du pétrole depuis l'été dernier et de l'érosion de la production de brut qui a diminué les recettes que l'État norvégien tire des hydrocarbures sous forme de taxes, dividendes et participations directes dans les gisements en mer.

Nous nous attendions à ce que cette croisée des chemins ait lieu plus tard, aux alentours des années 2020, mais cela arrive plus tôt à cause du recul du prix du pétrole, a expliqué à l'AFP Kyrre Aamdal, économiste chez DNB.

C'est un jalon mais il est sans grande importance puisque le fonds devrait continuer de grossir, a-t-il ajouté.

Le rendement des investissements du fonds de pension (qui, malgré son nom, est destiné à financer les dépenses futures de l'État-providence, et pas uniquement les retraites) devrait en effet lui permettre de gagner encore en volume.

Placé à travers le monde essentiellement en actions et obligations mais aussi dans de l'immobilier, il devrait peser 7.449 milliards de couronnes (près de 804 milliards d'euros au cours actuel) fin 2016 contre 7.025 milliards un an plus tôt.

La Norvège, qui tire près d'un quart de sa richesse nationale du secteur pétrolier, traverse un trou d'air en raison d'une chute prononcée des investissements pétroliers.

Selon le gouvernement, le Produit intérieur brut dit continental (hors production d'hydrocarbures et transport maritime) devrait croître de 1,8% en 2016 après 1,3% cette année avant de se rapprocher de son rythme de croisière habituel, à 2,1% en 2017.

Le qualifiant d'assez expansif, la ministre des Finances Siv Jensen a jugé que le projet de budget aiderait à revigorer l'économie norvégienne et à réduire sur le long terme sa dépendance au pétrole.

Parmi les mesures-phares, le gouvernement propose de ramener de 27% à 25% l'impôt sur les sociétés et le taux de base de l'impôt sur le revenu.

En revanche, le taux réduit de la TVA appliqué aux tickets pour les activités culturelles et sportives devrait passer de 8% à 10%.

Le chômage, qui a récemment atteint un niveau inégalé depuis plus d'une décennie, devrait augmenter légèrement, à 4,5% en 2016 contre 4,4% cette année, avant de refluer à 4,2% en 2017.

phy/gab/tes

DNB

JENSEN-GROUP



(c) AFP

Commenter La chute des revenus pétroliers oblige la Norvège à puiser dans son fonds


Le pétrole en Norvège


vendredi 08 septembre 2017

En Norvège, la difficile désaccoutumance au pétrole

Oslo: Plus gros producteur d'hydrocarbures d'Europe de l'ouest, la Norvège cherche officiellement à réduire sa dépendance au pétrole mais faire une croix...

mardi 11 juillet 2017

Norvège: la production de pétrole baisse de 5% en juin

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a baissé de 5% en juin mais reste supérieure...

mercredi 21 juin 2017

Pétrole: Oslo offre un nombre record de blocs dans l'Arctiqu…

Oslo: La Norvège a proposé mercredi d'ouvrir à l'exploration pétrolière un nombre record de blocs dans les eaux arctiques de la mer...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite