Menu
RSS
A+ A A-

La chute des revenus pétroliers oblige la Norvège à puiser dans son fonds

prix du petrole norvègeOslo: La chute des revenus pétroliers devrait pour la première fois l'an prochain obliger la Norvège à puiser dans son énorme fonds souverain pour équilibrer son budget, ressort-il du projet de loi de Finances présenté mercredi.
Le gouvernement minoritaire de droite dit prévoir de ponctionner 3,7 milliards de couronnes (394,4 millions d'euros) dans son fonds de pension public, le plus gros fonds souverain au monde, en 2016 car les revenus pétroliers attendus ne devraient plus suffire à couvrir les besoins budgétaires.

En d'autres termes, la Norvège va cesser d'économiser et, au contraire, puiser légèrement dans son bas de laine.

C'est la conséquence de la chute du prix du pétrole depuis l'été dernier et de l'érosion de la production de brut qui a diminué les recettes que l'État norvégien tire des hydrocarbures sous forme de taxes, dividendes et participations directes dans les gisements en mer.

Nous nous attendions à ce que cette croisée des chemins ait lieu plus tard, aux alentours des années 2020, mais cela arrive plus tôt à cause du recul du prix du pétrole, a expliqué à l'AFP Kyrre Aamdal, économiste chez DNB.

C'est un jalon mais il est sans grande importance puisque le fonds devrait continuer de grossir, a-t-il ajouté.

Le rendement des investissements du fonds de pension (qui, malgré son nom, est destiné à financer les dépenses futures de l'État-providence, et pas uniquement les retraites) devrait en effet lui permettre de gagner encore en volume.

Placé à travers le monde essentiellement en actions et obligations mais aussi dans de l'immobilier, il devrait peser 7.449 milliards de couronnes (près de 804 milliards d'euros au cours actuel) fin 2016 contre 7.025 milliards un an plus tôt.

La Norvège, qui tire près d'un quart de sa richesse nationale du secteur pétrolier, traverse un trou d'air en raison d'une chute prononcée des investissements pétroliers.

Selon le gouvernement, le Produit intérieur brut dit continental (hors production d'hydrocarbures et transport maritime) devrait croître de 1,8% en 2016 après 1,3% cette année avant de se rapprocher de son rythme de croisière habituel, à 2,1% en 2017.

Le qualifiant d'assez expansif, la ministre des Finances Siv Jensen a jugé que le projet de budget aiderait à revigorer l'économie norvégienne et à réduire sur le long terme sa dépendance au pétrole.

Parmi les mesures-phares, le gouvernement propose de ramener de 27% à 25% l'impôt sur les sociétés et le taux de base de l'impôt sur le revenu.

En revanche, le taux réduit de la TVA appliqué aux tickets pour les activités culturelles et sportives devrait passer de 8% à 10%.

Le chômage, qui a récemment atteint un niveau inégalé depuis plus d'une décennie, devrait augmenter légèrement, à 4,5% en 2016 contre 4,4% cette année, avant de refluer à 4,2% en 2017.

phy/gab/tes

DNB

JENSEN-GROUP



(c) AFP

Commenter La chute des revenus pétroliers oblige la Norvège à puiser dans son fonds


Le pétrole en Norvège


mercredi 20 décembre 2017

Norvège: recul de la production pétrolière en novembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a reculé en novembre, selon des chiffres publiés mercredi...

mardi 05 décembre 2017

Les compagnies pétrolières soufflent le chaud et le froid da…

Oslo: Le géant pétrolier Statoil et ses partenaires ont donné mardi leur feu vert à un projet de 5 milliards d'euros dans...

mardi 05 décembre 2017

Norvége/pétrole: intérêt tiède pour de nouveaux blocs dans l…

Oslo: L'ouverture à la prospection pétrolière d'un nombre record de blocs dans l'Arctique norvégien a reçu un accueil tiède de la part...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 18 janvier 2018 à 12:51

Opep: l'offre américaine sera plus importante que prévu cett…

Paris: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a une nouvelle fois fait état jeudi d'un rééquilibrage du marché mais revu à...

jeudi 18 janvier 2018 à 12:08

Le pétrole stable avant les stocks américains et le rapport …

Londres: Les prix du pétrole restaient stables jeudi en cours d'échanges européens dans un marché attentiste avant le rapport hebdomadaire du Département...

jeudi 18 janvier 2018 à 11:35

Pétrole: l'Irak signe avec BP pour développer les champs de …

Kirkouk (irak): L'Irak a signé jeudi un contrat avec le géant pétrolier britannique BP pour développer la production de pétrole, que Bagdad...

jeudi 18 janvier 2018 à 06:45

Le pétrole continue de monter en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de monter jeudi en Asie, favorisés par des estimations jugées positives sur les stocks de brut...

mercredi 17 janvier 2018 à 21:21

Le pétrole soutenu à New York par la vague de froid frappant…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais a terminé en légère hausse mercredi, profitant des effets d'une vague de froid qui...

mercredi 17 janvier 2018 à 18:44

"Pétrole contre nourriture": la condamnation de To…

Paris: Sanction d'une "corruption" ou un "jugement moral"? La Cour de cassation a examiné mercredi le recours du pétrolier Total, condamné en...

mercredi 17 janvier 2018 à 18:09

Le pétrole se reprend dans un marché hésitant face à la prod…

Londres: Les cours du pétrole remontaient mercredi en fin d'échanges européens dans un marché proche de ses récents sommets mais qui peine...

mercredi 17 janvier 2018 à 15:31

Le pétrole ouvre en baisse à New York, la production augment…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait légèrement à l'ouverture mercredi, dans un marché hésitant sur la direction à suivre après...

mercredi 17 janvier 2018 à 12:24

Le pétrole recule, le spectre de la production américaine re…

Londres: Les prix du pétrole reculaient encore mercredi en cours d'échanges européens alors que les marchés s'inquiètent de voir la production américaine...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite