Menu
RSS
A+ A A-

Le Nigeria confirme l'arrestation de l'ex-ministre du Pétrole à Londres

prix du petrole lagosLagos: Le Nigeria a confirmé lundi l'arrestation à Londres de l'ancienne ministre nigériane du Pétrole Diezani Alison-Madueke, libérée sous caution le jour même, dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de corruption et de blanchiment d'argent.
Le Nigeria est au courant de l'arrestation de l'ancienne ministre du Pétrole à Londres pour des accusations de blanchiment d'argent, a déclaré le porte-parole présidentiel Garba Shehu à l'AFP.

Le gouvernement a été informé et le Département de services d'Etat (DSS) collabore avec les agences de sécurité compétentes au Royaume-Uni pour gérer l'affaire, a-t-il précisé.

L'Agence britannique de lutte contre le crime (NCA) a annoncé vendredi sur son site internet avoir arrêté cinq personnes à Londres dans le cadre d'une enquête portant sur des soupçons de corruption et de blanchiment d'argent, sans dévoiler l'identité des suspects.

Les cinq personnes arrêtées ont été libérées sous caution le soir même, en attendant une enquête plus approfondie à la fois au Royaume-Uni et à l'étranger, a déclaré la NCA dans un communiqué, précisant que l'enquête a commencé en 2013 (...) et a été transférée à la NCA cette année.

L'arrestation de Mme Alison-Madueke a été confirmée par des membres de sa famille, ont rapporté des médias, dont la BBC.

La Commission des crimes économiques et financiers du Nigeria (EFCC) a refusé de confirmer l'arrestation, mais aurait placé son domicile d'Abuja sous scellés, d'après les médias locaux.

Diezani Alison-Madueke, 59 ans, a été ministre du Pétrole de 2010 à 2015 sous la présidence de Goodluck Jonathan.

Elle a été la première femme a endosser ce rôle au Nigeria ainsi que celui de présidente de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

Mme Alison-Madueke a déjà été accusée par le passé de fraude à grande échelle dans la gestion de la richesse pétrolière du pays, mais a nié tout acte répréhensible.

En février 2014, l'ancien gouverneur de la Banque centrale du Nigeria, Lamido Sanusi, a accusé la Compagnie pétrolière nationale nigériane (NNPC) d'avoir omis de verser 20 milliards de dollars de recettes, avant d'être démis de ses fonctions par Goodluck Jonathan, qui a contesté ces chiffres.

L'actuel président nigérian Muhammadu Buhari, qui a pris ses fonctions au mois de mai, a lancé une campagne contre la corruption, en s'en prenant en priorité à la NNPC, le géant national du pétrole, dont le Nigeria est le premier producteur d'Afrique.

M. Buhari s'est par ailleurs attribué le portefeuille clé du pétrole au sein du gouvernement dont il a soumis la composition mercredi au Parlement, quatre mois après sa prise de fonction.



(c) AFP

Commenter Le Nigeria confirme l'arrestation de l'ex-ministre du Pétrole à Londres


Le pétrole au Nigéria


mardi 28 novembre 2017

Amnesty dénonce l'implication de Shell dans des crimes au Ni…

lagos: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a une lourde responsabilité dans des exactions commises dans les années 1990 à l'encontre des populations...

mardi 07 novembre 2017

Petrobras annonce la vente d'actifs au Nigéria

Rio de janeiro: Le groupe pétrolier d'État brésilien Petrobras a annoncé mardi la mise en vente de ses actifs au Nigéria, dans...

jeudi 12 octobre 2017

La justice nigériane saisit de nouvelles propriétés apparten…

Lagos: La justice nigériane a ordonné la saisie définitive de quatre propriétés appartenant à l'ex-ministre du Pétrole d'une valeur de 7 millions...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole au Nigéria

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 18 décembre 2017 à 06:10

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse lundi en Asie, portés par le recul du nombre des puits de pétrole en...

dimanche 17 décembre 2017 à 03:19

Pétrole: le vénézuelien PDVSA et le russe Rosneft signent un…

Caracas: Le groupe pétrolier d'état vénézuelien PDVSA a annoncé samedi avoir signé avec la firme russe Rosneft une série d'accords dans les...

vendredi 15 décembre 2017 à 21:04

Le pétrole termine en ordre dispersé après un indicateur amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais et londoniens ont terminé en ordre dispersé vendredi, après le recul du nombre hebdomadaire...

vendredi 15 décembre 2017 à 18:18

Le pétrole hésite, entre surproduction et perturbations en m…

Londres: Les cours du pétrole divergaient vendredi en fin d'échanges européens après une semaine volatile, alors que les baisses de production causées...

vendredi 15 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole avance à l'ouverture, l'oeil rivé sur la mer du N…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture vendredi, les craintes autour de la fermeture d'un oléoduc en mer du...

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite