Menu
RSS
A+ A A-

Les écologistes dénoncent un permis de recherches d'hydrocarbures en Ile-de-France

prix du petrole ParisParis: Les élus écologistes du conseil régional d'Ile-de-France ont dénoncé jeudi l'attribution par Ségolène Royal et Emmanuel Macron d'un permis de recherches d'hydrocarbures en Seine-et-Marne à la société canadienne Vermilion.
Les ministres de l'Ecologie et l'Economie ont co-signé un arrêté en date du 21 septembre accordant un permis exclusif de recherches de mines d'hydrocarbures conventionnels liquides ou gazeux dit +permis de Champfolie+ à la société Vermilion REP SAS pour une durée de quatre ans, selon le texte publié mardi au Journal officiel. La surface définie est de 120 km2 environ.

Quatre nouvelles plateformes et une trentaine de nouveaux puits sont ainsi rendus possibles autour de Jouy-le-Châtel (Seine-et-Marne) à deux mois à peine de la Conférence mondiale sur le climat, ont déploré les élus dans un communiqué.

Selon eux, les responsables de la société Vermilion, important acteur de l'extraction des gaz de schiste au Canada, se sont félicités de cette décision et ne cachent pas leur intention d'utiliser à terme la fracturation hydraulique qui fait des ravages environnementaux dans le monde entier, notamment dans l'Oklahoma ou en Californie avec des effets sismiques démultipliés.

En France, la fracturation hydraulique est interdite depuis 2011 pour des raisons environnementales et Mme Royal a rappelé à plusieurs reprises son opposition ferme à ce procédé.

En plus des risques de pollution immédiate, tous les experts du climat nous disent que si nous voulons gagner la lutte contre le dérèglement climatique, il faut laisser les hydrocarbures dans les sous-sols, a souligné Mounir Satouri, président du groupe et directeur de campagne de la candidate écologiste aux régionale Emmanuelle Cosse. Mme Royal ne peut tirer le signal d'alarme du dérèglement climatique d'une main et ouvrir les vannes de l'exploration des gaz de schiste de l'autre main.

Cette dernière était intervenue fin pour s'opposer à une demande de la même société pour des nouveaux forages sur ses concessions, cette fois en Essonne. L'enquête publique s'est conclue par un avis négatif en pointant les risques environnementaux. Quelques jours après cette enquête, les puits déjà exploités par Vermilion ont présenté une défaillance et une grave pollution au pétrole avait eu lieu dans les espaces agricoles, ont assuré les écologistes.

Outre ce permis en Seine-et-Marne, quatre autres autorisations ou prolongations de permis exclusifs de recherche d'hydrocarbures ont été octroyées par Mme Royal et M. Macron: en Moselle au profit des sociétés European Gas Ltd (UK) et Heritage Petroleum Plc; dans le Bas-Rhin au profit de la SARL Bluebach Ressources; dans la Marne pour la société Lundin International SA et dans la ZEE de l'île Juan de Nova (canal du Mozambique) aux sociétés South Atlantic Petroleum JDN SAS et Marex Petroleum Corp.

sla/mhc/boc

VERMILION ENERGY

TOTAL



(c) AFP

Commenter Les écologistes dénoncent un permis de recherches d'hydrocarbures en Ile-de-France

Commentaires   

0 #1 LOL 27-10-2015 14:37
que des inepties dans cet articles !!!!


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 21 août 2017 à 10:11

Rosneft finalise son implantation stratégique en Inde

Moscou: Le pétrolier public russe Rosneft a annoncé lundi avoir finalisé la reprise avec ses partenaires de l'indien Essar Oil, une opération...

lundi 21 août 2017 à 10:10

L'Angola, pays pétrolier plongé dans une sévère crise économ…

Luanda: L'Angola, qui vote mercredi pour des élections générales, est un pays riche d'immenses réserves pétrolières, mais peine encore à en faire...

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite