Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en hausse à New York, encouragé par la baisse de production aux USA

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en nette hausse jeudi à New York, les investisseurs choisissant de se focaliser sur la nouvelle baisse de la production américaine annoncée la veille.
Vers 13H15 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en novembre prenait 1,51 cent à 46,60 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Dans un marché sans direction, qui évolue en dents de scie dans des marges très étroites depuis un mois, proche de son niveau le plus bas depuis six ans, les cours semblaient provisoirement prêts à repartir de l'avant, a noté Gene McGillian, de Tradition Energy.

Le marché se concentre ce matin sur le fait que le niveau de la production américaine est au plus bas depuis neuf mois, ce qui laisse espérer qu'elle va continuer à décliner et que cela aidera à atténuer la surabondance de l'offre, a-t-il expliqué.

Le ministère américain de l'Energie (DoE) a annoncé mercredi le septième déclin de la production nationale en huit semaines, la plaçant à 9,096 millions de barils par jour, en retrait de 40.000 barils par jour par rapport à la semaine précédente.

Les analystes de Commerzbank ont calculé que la production américaine ne dépassait plus que de 259.000 barils la production d'il y a un an, alors qu'au premier semestre la progression annuelle dépassait le million de barils par jour. Si la tendance se confirme, la production américaine s'inscrira en baisse sur un an dans les quatre semaines au plus, ont-ils souligné.

Toutefois M. McGillian s'est montré dubitatif sur les chances que cette évolution avait de vraiment rééquilibrer le marché.

La production (américaine) a baissé de 9,6 à 9 millions de barils par jour, mais il faut plus qu'un déclin de 600.000 barils par jour pour réduire l'excédent, surtout que l'Iran va revenir avec sans doute 500.000 barils par jour dans les 6 à 12 mois, a-t-il dit, en évoquant sur la levée des sanctions prévue par l'accord sur le programme nucléaire iranien conclu en juillet.

Par ailleurs, les chiffres un peu meilleurs qu'attendu sur l'activité manufacturière en Chine, deuxième plus gros consommateur de pétrole au monde, pour le mois de septembre, aidaient un peu les cours jeudi, même si celle-ci s'est encore contractée.

L'indice PMI des directeurs d'achats rendu public par le Bureau national des statistiques (BNS) pour le mois passé s'est établi à 49,8. C'est davantage qu'en août (49,7) et mieux qu'attendu par les experts.



(c) AFP


Commenter Le pétrole ouvre en hausse à New York, encouragé par la baisse de production aux USA


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite