Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole remonte, aidé par la stabilisation des Bourses et l'espoir d'une baisse des stocks

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont rebondi mardi à New York, regagnant une partie du terrain perdu la veille à la faveur de la stabilisation des marchés d'actions et des changes et de l'espoir de voir les stocks de brut refluer aux Etats-Unis.
Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre a gagné 80 cents à 45,23 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), confirmant la stabilisation autour de 45 dollars constatée depuis le début du mois.

A Londres le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 48,23 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 89 cents par rapport à la clôture de lundi.

"Le dollar a soutenu les cours" en reculant une bonne partie de la journée, a noté Jason Schenker, chez Prestige Economics.

Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque, a aussi noté que la hausse des cours avait été facilitée par la stabilisation des Bourses en Europe et aux Etats-Unis, car leur chute la veille avait lesté les prix du pétrole.

Le fort rebond de l'action du géant minier Glencore, qui avait dévissé lundi et entraîné toutes les matières premières dans sa baisse après qu'une note d'analyste eut mis en doute sa solvabilité, a été particulièrement mis en avant par Bart Melek, chez TD Securities.

"Toute la situation avec Glencore s'est un peu stabilisée (..) et je crois qu'on se dit dans le milieu que la correction dans le secteur des matières premières pourrait avoir été un peu exagérée", a-t-il dit.

Par ailleurs plusieurs analystes se montraient optimistes à la veille des chiffres officiels du ministère de l'Energie (DoE) sur les stocks aux Etats-Unis.

"Nous pensons que les stocks auront baissé d'environ un demi-million de barils, et cela renforce le rebond d'aujourd'hui", a ainsi noté Bart Melek.

Une première estimation était attendue en fin de journée avec des chiffres de l'association professionnelle API.

Les chiffres des stocks seront accompagnés d'une évaluation de la production américaine, que les investisseurs espèrent voir encore reculer pour obtenir un début de rééquilibrage entre l'offre surabondante et la demande.

"Nous nous trouvons dans un climat de prix extrêmement volatil de jour en jour, car les cours ont du mal à pousser beaucoup plus haut sur fond de surabondance, mais ils ne sont pas prêt à pousser beaucoup plus bas vu l'atténuation des déséquilibres" entre offre et demande, a noté Matt Smith, chez Clipper Data

M. Schenker a également noté que le marché risquait de rester très instable cette semaine, et tributaire d'indices sur l'activité économique en Chine, en zone euro et aux Etats-Unis, avant que le Fonds monétaire international actualise la semaine prochaine ses prévisions sur la croissance mondiale.

"Tout cela pourrait ajouter beaucoup de volatilité", a-t-il dit.


(c) AFP

Commenter Le pétrole remonte, aidé par la stabilisation des Bourses et l'espoir d'une baisse des stocks


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 16 octobre 2017 à 21:03

Le pétrole porté par les tensions en Irak

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en hausse lundi après la prise de contrôle par les forces irakiennes du siège du...

lundi 16 octobre 2017 à 19:36

Glencore et le Qatar cèdent 14% de Rosneft pour 7,8 milliard…

Genève: Le consortium contrôlé par Glencore et le fonds souverain du Qatar ont annoncé lundi avoir conclu un accord pour céder pour...

lundi 16 octobre 2017 à 18:31

Le pétrole monte, la production perturbée en Irak par les te…

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens alors que la production des deux principaux champs pétroliers de Kirkouk...

lundi 16 octobre 2017 à 18:07

France: les prix des carburants ont baissé la semaine derniè…

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont légèrement reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 16 octobre 2017 à 15:48

Le pétrole, porté par les tensions en Irak, ouvre en hausse …

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, porté par un regain de tensions...

lundi 16 octobre 2017 à 15:43

Kurdes: le pompage des deux principaux champs pétroliers de …

Bagdad: Le pompage dans les deux principaux champs pétroliers de Kirkouk, province où les troupes gouvernementales irakiennes ont lancé une opération aux...

lundi 16 octobre 2017 à 13:02

Ryad étudie plusieurs options pour l'introduction d'Aramco e…

Ryad: L'Arabie saoudite continue d'examiner plusieurs options pour l'introduction en Bourse d'Aramco, a déclaré samedi un porte-parole du géant pétrolier saoudien.

lundi 16 octobre 2017 à 12:51

Ordonnances: la CGT pétrole menace de grève à compter du 23 …

Paris: La CGT pétrole exige lundi "l'ouverture d'une négociation immédiate" avec le ministère du Travail, le patronat et les syndicats de la...

lundi 16 octobre 2017 à 12:36

Le pétrole monte, la tension croît au Kurdistan irakien

Londres: Les prix du pétrole étaient soutenus lundi en cours d'échanges européens par les craintes que les tensions en Irak entre le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite