Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole grimpe, aidé par les Bourses et une baisse attendue des stocks américains de brut

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole montaient mardi en fin d'échanges européens, aidés par une amélioration des marchés boursiers et par des attentes d'une nouvelle baisse des stocks américains de brut, avant la publication de données de l'API.
Vers 16H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 48,23 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 91 cents par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance gagnait 82 cents à 45,25 dollars.

Le marché pétrolier est en phase de rebond technique mardi mais la trajectoire des cours n'a pas changé, et il demeure dans la même fourchette depuis plus d'un mois, notait Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque.

L'analyste notait que la hausse des cours mardi avait été alimentée par une légère amélioration du marché des actions en cours d'échanges européens, même si les places boursières européennes ont terminé en légère baisse, car leur chute la veille avait lesté les prix du pétrole.

Par ailleurs, plusieurs analystes soulignaient les attentes d'une nouvelle baisse des stocks américains de brut avant la publication des statistiques de la fédération professionnelle American Petroleum Institute (API) prévue après la fermeture des marchés.

Mais l'humeur des investisseurs restait morose, toujours plombée par l'excès d'or noir. Si la production américaine s'est nettement éloignée ces dernières semaines de ses niveaux hauts, c'est encore insuffisant pour permettre une hausse durable des prix du baril de pétrole, expliquait M. Dembik.

A cause de la surabondance d'offre qui plombe le marché depuis plus d'un an, les analystes de Natixis s'attendent à ce que le Brent s'échange en moyenne autour des 46 dollars le baril au quatrième trimestre et autour des 48,5 dollars le baril en 2016.

Ils ne sont pas les seuls à être plutôt pessimistes sur les perspectives des cours du pétrole pour les prochains mois et jusqu'en 2016. Il y a quelques semaines, les analystes de Goldman Sachs avaient même parlé d'un baril atteignant les 20 dollars.

D'après Fatih Birol, le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), les prix du pétrole sont partis pour rester à leur niveau actuel pour quelque temps, notaient les analystes de Commerzbank.

De leur côté, les experts de Danske Bank étaient plus optimistes, misant sur un rééquilibrage du marché grâce à un ralentissement de la production dans les pays hors Opep, particulièrement aux États-Unis, mais aussi au Canada et au Brésil.

Chez PVM, on estime que si la différence entre l'offre et la demande va se resserrer en 2016, le marché va continuer de porter le poids d'un surplus de stocks qui va devoir disparaître avant que les prix ne puissent se reprendre de manière durable.



(c) AFP


Commenter Le pétrole grimpe, aidé par les Bourses et une baisse attendue des stocks américains de brut


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite