Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse dans un marché hésitant

  • Écrit par Cours du baril
prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole baissaient lundi en cours d'échanges européens, dans un marché où règne l'incertitude sur fond de ralentissement de l'économie chinoise mais aussi face à la Fed et à la surabondance d'offre qui plombe le marché de l'or noir depuis plus d'un an.
Vers 10H35 GMT (12H35 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 47,71 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 90 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 89 cents à 44,81 dollars.

Les marchés ont durement encaissé la semaine dernière l'annonce de la lourde contraction en septembre de l'activité manufacturière chinoise, qui est tombée à son plus bas niveau depuis six ans et demi. Elle est venue confirmer le ralentissement de la deuxième économie mondiale, et deuxième plus gros consommateur de pétrole au monde.

Dans le même temps, la présidente de la Réserve fédérale américaine (Fed), Janet Yellen a indiqué jeudi qu'elle pensait que les conditions seraient réunies pour probablement permettre une première hausse des taux sur les fonds fédéraux plus tard cette année, suivie par un rythme graduel de resserrement des taux ensuite.

Une déclaration qui a permis au billet vert de se renforcer, ce qui a, à son tour, lesté les prix du baril de pétrole libellés en dollar. Une hausse du dollar tend à peser sur les cours de l'or noir libellé en dollar en le rendant plus onéreux pour les acheteurs munis d'autres devises.

L'atmosphère est fébrile et le pétrole est tiraillé entre les fondamentaux du marché et les fondamentaux macroéconomiques, et fait face à des contre-courants du moral des marchés financiers, de la volatilité du marché des changes et des mouvements techniques, expliquaient les analystes de PVM.

Par ailleurs, le retour potentiel de l'Iran sur les marchés de l'or noir au début de l'année prochaine, en cas de levée des sanctions, continue de se mettre en travers d'une reprise durable des cours.

Et la réaction d'autres pays producteurs au retour des barils iraniens est tout aussi plombante pour le marché de l'or noir qu'une augmentation de l'offre iranienne en elle-même.

Selon les experts de JBC Energy, les données préliminaires pour les chargements de brut au mois d'octobre depuis la Russie et l'Irak, qui montrent une hausse de la production, suggèrent que la compétition pour placer des barils sur le marché méditerranéen notamment, s'intensifie.

Si l'hésitation semble régner chez les investisseurs ces dernières semaines, ce qui semble évident c'est l'acceptation grandissante que les prix du pétrole vont rester bas pour une plus longue période que prévu initialement, concluaient les analystes de PVM.



(c) AFP


Commenter Le pétrole baisse dans un marché hésitant

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 février 2017 à 23:23

Brésil: le scandale Petrobras va dépasser les frontières du …

brasilia: L'enquête sur le scandale de corruption Petrobras au Brésil va dépasser les frontières du pays, a déclaré lundi le procureur en...

lundi 20 février 2017 à 18:10

Le pétrole remonte dans un marché calme avec un jour férié a…

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi en fin d'échanges européens, confirmant le rebond engagé vendredi dans un marché calme en raison...

lundi 20 février 2017 à 17:08

France: les prix des carburants un peu en hausse la semaine …

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont légèrement augmenté la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 20 février 2017 à 12:52

Le pétrole monte malgré la hausse du nombre de puits américa…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens alors que les cours restent ancrés dans une fourchette très resserrée...

lundi 20 février 2017 à 09:10

Les Etats-Unis "ne sont pas en Irak pour s'accaparer…

Bagdad: Les Etats-Unis ne vont pas piller les réserves de pétrole de l'Irak, a assuré lundi le secrétaire américain à la Défense...

lundi 20 février 2017 à 05:03

Le pétrole stable ou presque en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient stables ou presque en Asie lundi, les espoirs suscités par la réduction de la production de...

dimanche 19 février 2017 à 13:11

Irak: réserves pétrolières en hausse, à 153 milliards de bar…

Bagdad: Les réserves prouvées de pétrole de l'Irak ont augmenté de 10 milliards de barils, à 153 milliards de barils, a indiqué...

vendredi 17 février 2017 à 20:52

Le pétrole presque stable à New York en l'absence de moteur

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proches de l'équilibre vendredi à New York, les espoirs suscités par la réduction...

vendredi 17 février 2017 à 18:12

Le pétrole perd un peu de terrain dans un marché toujours pr…

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu vendredi en fin d'échanges européens, restant cantonnés dans des fourchettes étroites, tiraillés entre hausse...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite