Menu
RSS

Le pétrole finit en légère hausse dans un marché calme

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont légèrement monté jeudi à New York, dans un marché qui manquait de direction faute d'actualité particulière à l'or noir, et continuait de tourner autour du même niveau depuis le début du mois.
Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre, a pris 43 cents à 44,91 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), au lendemain d'une chute de près de deux dollars.

A Londres, le prix du baril de Brent de la mer du Nord, référence européenne du brut, également pour livraison en novembre, a gagné 42 cents à 48,17 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).
Le marché avait entamé la séance en légère baisse à New York, avant de se redresser pendant la journée, mais ses variations sont restées minimes.
 
"Il n'y rien de très enthousiasmant" dans cette petite hausse, a reconnu Bart Melek, de TD Securites. "S'il faut chercher une explication, on peut dire que c'est lié au fait que le marché est très instable."
 
Après avoir chuté pendant l'été à leur plus bas niveau depuis six ans et demi, face à une offre toujours élevée et à des craintes sur la demande chinoise, les cours se sont légèrement redressés pour rester autour de 45 dollars le baril à New York depuis le début septembre, malgré des fluctuations quotidiennes parfois importantes.
 
Jeudi, parmi les éléments qui ont empêché les cours de franchement rebondir après leur nette baisse de la veille, "un vaste mouvement d'aversion au risque" a frappé les marchés mondiaux, a remarqué Matt Smith, de ClipperData.
 
Les Bourses européennes et la place de Tokyo ont nettement terminé dans le rouge, affectées par les incertitudes sur la croissance mondiale, alors que Wall Street limitait sa baisse une heure avant la clôture.

De plus, aux Etats-Unis, les indicateurs du jour n'ont guère suscité l'enthousiasme, notamment une baisse des commandes de biens durables en août, même si elle n'a pas été plus grave que ce qui était attendu.
 
 
- Déception aux USA
 
"Nous continuons à penser que la relative faiblesse des indicateurs, qui se traduit aussi par une faiblesse des Bourses et d'autres matières premières, constitue un risque de baisse" pour le marché du pétrole, a prévenu Tim Evans, de Citi.
 
"La baisse des commandes américaines de biens durables en août est un nouveau signe que la demande mondiale n'est pas en train de bondir" pour l'or noir, a-t-il précisé.
 
"Etant donné les perspectives limitées de la demande, il faut plutôt se baser sur l'idée d'une diminution de l'offre pour croire que le pétrole ne pourra pas tomber plus bas, mais on dirait qu'il n'y a qu'aux Etats-Unis que la production décline, et cela ne devrait pas être suffisant pour équilibrer le marché mondial", a conclu M. Evans.
 
Sur le plan de la production américaine, le marché a d'ailleurs accusé une déception cette semaine avec l'annonce mercredi d'un petit rebond la semaine précédente, selon les statistiques hebdomadaires du gouvernement américain.

"C'était une grande déception pour les investisseurs pariant sur une hausse des cours, qui s'étaient habitués à voir un déclin de la production progressif depuis juillet", a constaté Bjarne Schieldrop, analyste chez SEB.


(c) AFP

Commenter Le pétrole finit en légère hausse dans un marché calme

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 24 avril 2017 à 07:05

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole ont rebondi lundi en Asie, en raison des possibilités d'une prolongation des baisses de production décidées entre...

dimanche 23 avril 2017 à 16:12

Koweït: la justice valide la hausse des prix des carburants

Koweït: La cour d'appel du Koweït a estimé dimanche que la décision du gouvernement d'augmenter les prix des carburants ne violait pas...

vendredi 21 avril 2017 à 21:17

Pas d'exception aux sanctions russes pour les entreprises pé…

Washington: L'administration Trump n'autorisera pas les entreprises américaines à participer à des projets pétroliers ou gaziers impliquant des sociétés visées par les...

vendredi 21 avril 2017 à 20:48

Le pétrole baisse nettement, le marché rattrapé par le doute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement baissé vendredi, une vague de pessimisme envahissant le marché à l'issue d'une semaine...

vendredi 21 avril 2017 à 18:29

Le pétrole à son plus bas en trois semaines, l'offre américa…

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens, alors que l'offre américaine paraît intarissable et malgré les efforts de...

vendredi 21 avril 2017 à 15:18

Le pétrole stagne à New York, l'attentisme dominant

New York: Les cours du pétrole stagnaient peu après l'ouverture vendredi à New York, le marché se montrant prudent à l'issue d'une...

vendredi 21 avril 2017 à 13:16

La consommation de produits pétroliers a baissé en mars

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont baissé de 1,3% en mars par rapport à la même période en 2016...

vendredi 21 avril 2017 à 12:25

Le pétrole stable, la surabondance inquiète les marchés

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, les craintes sur une surproduction mondiale due au pétrole de...

vendredi 21 avril 2017 à 08:48

Chevron: l'Australie maintient un redressement fiscal de 189…

sydney: La justice australienne a confirmé vendredi en appel le redressement fiscal de 189 millions d'euros infligé au géant du pétrole Chevron...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite