Menu
RSS

Le pétrole grimpe, stimulé par une baisse surprise des stocks américains de brut

  • Écrit par Cours du baril
prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole grimpaient mercredi en fin d'échanges européens, stimulés par une baisse surprise des stocks de brut aux États-Unis la semaine dernière, et malgré une hausse des stocks des produits pétroliers.
Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, valait 49,79 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 2,04 dollars par rapport à la clôture de mardi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre gagnait 2,46 dollars à 47,05 dollars.

Selon le département américain de l'Énergie (DoE), lors de la semaine achevée le 11 septembre, les réserves commerciales de brut ont décliné de 2,1 millions de barils pour atteindre 455,9 millions de barils, alors que les experts interrogés par l'agence Bloomberg s'attendaient à une hausse de deux millions de barils.

Ce recul surprise des stocks de brut soutenait les cours mercredi, faisant même repasser le Brent au-dessus de la barre des 50 dollars le baril vers 15H15 GMT.

Une légère baisse de 18.000 barils par jour (bj) de la production américaine à 9,117 millions de barils par jours (mbj) contribuait également à soutenir les cours, selon Abhishek Deshpande, analyste chez Natixis.

"Les statistiques du DoE sont haussières pour le brut, mais baissières en ce qui concerne les produits pétroliers", tempérait cependant Torbjorn Kjus, analyste chez DNB Markets.

Ainsi, le rebond des cours du pétrole pourrait certainement ne pas durer, estimait Thomas Pugh, analyste chez Capital Economics.

En effet, l'analyste soulignait qu'un des chiffres importants à prendre en compte dans le rapport de cette semaine était celui du taux d'utilisation des raffineries américaines.

Ces dernières ont augmenté leurs cadences, fonctionnant à 93,1% de leurs capacités contre 90,9% la semaine précédente, alors que l'on s'attendait à ce qu'elles ralentissent car la saison automnale de maintenance s'apprête à débuter.

"Deux grandes raffineries, dont celle de Whiting dans l'Indiana (nord des États-Unis) ont redémarré après des périodes de maintenance non prévues, ce qui explique notamment la baisse des stocks de brut et la hausse des stocks d'essence", explique M. Pugh.

Les réserves d'essence ont augmenté de 2,8 millions barils, alors que les analystes interrogés par Bloomberg annonçaient une baisse de 500.000 barils.

Les stocks de produits distillés (dont le gazole, le fioul de chauffage et le kérosène) ont augmenté de 3,1 millions de barils, bien plus que l'avancée de 300.000 barils prévue.

À un moment où la demande de produits pétroliers ralentit aux États-Unis, cette avancée des stocks n'est pas positive pour les cours.

Toutes catégories confondues, les stocks pétroliers américains ont monté de 8,5 millions de barils, "ce qui donne au rapport une dimension baissière", soulignait Torbjorn Kjus.

(c) AFP

Commenter Le pétrole grimpe, stimulé par une baisse surprise des stocks américains de brut

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 30 mai 2017 à 13:28

Loukoïl: le bénéfice net dopé par le rebond des prix au 1T

Moscou: Le numéro deux russe du pétrole, Loukoïl, a publié mardi un bénéfice net en forte hausse et meilleur que prévu pour...

mardi 30 mai 2017 à 12:48

Syrie: l'économie et le secteur pétrolier mis à genoux par l…

Damas: L'économie de la Syrie est à genoux et la production pétrolière réduite à néant après six ans de guerre, ont reconnu...

mardi 30 mai 2017 à 12:30

Le pétrole recule, marché morose après l'Opep

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, les marchés digérant peu à peu la réunion de l'Opep et...

lundi 29 mai 2017 à 11:36

Reprise des barrages filtrants autour des dépôts pétroliers

Paris: Des conducteurs de camions transportant des matières dangereuses (carburant, gaz, produits chimiques...) ont repris lundi, après une pause dominicale, la grève...

lundi 29 mai 2017 à 05:58

Le pétrole repart à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, lundi en Asie, les marchés redoutant que la décision de l'Opep et...

vendredi 26 mai 2017 à 21:51

Net rebond du pétrole au lendemain de l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement rebondi vendredi, le marché se reprenant après sa chute liée à la décision...

vendredi 26 mai 2017 à 18:14

Le pétrole peine à se reprendre avec sa chute liée à l'Opep

Londres: Les cours du pétrole peinaient à se reprendre vendredi en fin d'échanges européens au lendemain d'une forte baisse liée à la...

vendredi 26 mai 2017 à 15:22

Le pétrole reste déprimé au lendemain de l'Opep

New York: Les cours du pétrole stagnaient peu après l'ouverture vendredi, restant déprimés au lendemain d'un sommet au cours duquel l'Opep et...

vendredi 26 mai 2017 à 13:54

Le PDG de Total salue la décision de l'Opep de prolonger ses…

Paris: Le PDG du géant pétrolier français Total, Patrick Pouyanné, a salué vendredi la décision de l'Opep et de ses partenaires de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite