Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole monte à New York, porté par l'espoir d'un déclin des stocks américains

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole sont restés orientés à la hausse mercredi à l'ouverture à New York, portés par l'espoir d'un déclin des stocks de brut aux Etats-Unis prédit par l'association professionnelle API.
Vers 13H10 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en octobre gagnait 1,03 dollar à 45,62 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après avoir déjà progressé la veille à la faveur d'une prévision par le ministère de l'Energie américain (DoE) d'une baisse de la production nationale.

Après la clôture de mardi, l'API a annoncé pour sa part que les stocks de brut aux États-Unis avaient baissé de 3,1 millions de barils la semaine du 11 septembre. Or le marché avait anticipé une hausse, car les raffineries ralentissent leurs cadences pour effectuer leur maintenance automnale, ont souligné les analystes de Commerzbank.

Reste à savoir si les estimations de l'API seront confirmées par les chiffres officiels du DoE, attendus à 14h30 GMT.

Les experts interrogés par l'agence Bloomberg s'attendent, selon des prévisions médianes, à un gonflement des stocks de brut de 2 millions de barils lors de la semaine achevée le 11 septembre.

Les réserves d'essence auraient pour leur part baissé de 500.000 barils la semaine dernière, tandis que les stocks de produits distillés (diesel, fioul de chauffage, kérosène, etc.) auraient progressé de 300.000 barils.

Selon John Kilduff, chez Again Capital, le marché pourrait très bien être déçu par les chiffres du ministère.

En outre, a-t-il souligné, la mise à l'arrêt saisonnière de raffineries va mener à un gonflement des stocks, ce qui sera très baissier pour les cours.

Pour mercredi, M. Kilduff estimait que le marché devrait en tout état de cause rester prudent, avant que la Réserve fédérale américaine (Fed) annonce jeudi si elle relève ou non ses taux d'intérêt. On va rapidement se concentrer là-dessus après le milieu de matinée, a-t-il prédit.

Une hausse des taux par la Fed rendrait le dollar plus attractif pour les cambistes ce qui devrait renforcer le billet vert.

Mais cette perspective aurait également pour conséquence de peser sur les cours de l'or noir, libellés en dollars, en le rendant plus onéreux pour les acheteurs munis d'autres devises.



(c) AFP


Commenter Le pétrole monte à New York, porté par l'espoir d'un déclin des stocks américains


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 13 décembre 2017 à 20:55

Le pétrole plombé par la hausse des stocks d'essence aux Eta…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse mercredi, l'annonce d'une hausse hebdomadaire des réserves d'essence et d'une progression...

mercredi 13 décembre 2017 à 18:21

Le pétrole baisse fortement avec la hausse des stocks améric…

Londres: Les cours du pétrole sont repartis en baisse mercredi en fin d'échanges européens, la hausse hebdomadaire des réserves d'essence des Etats-Unis...

mercredi 13 décembre 2017 à 17:08

USA: baisse plus forte que prévu des stocks de pétrole brut …

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé plus fortement que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière, selon des chiffres publiés...

mercredi 13 décembre 2017 à 16:29

Eni conclut la cession à ExxonMobil de 25% d'un gisement au …

milan: Le géant italien Eni a annoncé jeudi avoir conclu la cession à la major américaine ExxonMobil d'une participation de 25% dans...

mercredi 13 décembre 2017 à 15:31

Le pétrole ouvre en hausse à New York avant le rapport sur l…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture mercredi, soutenu par un rapport de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) faisant...

mercredi 13 décembre 2017 à 13:26

L'Opep anticipe un marché équilibré d'ici à la fin 2018

Paris: L'Opep a estimé lundi que le marché du pétrole devrait avoir trouvé son point d'équilibre d'ici à la fin 2018, une...

mercredi 13 décembre 2017 à 12:57

Le pétrole recule sur des prises de bénéfices après la ferme…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après trois séances de hausse dues en grande partie à une...

mercredi 13 décembre 2017 à 06:14

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mercredi en Asie après avoir dégringolé, les marchés étant rassurés par des estimations positives sur l'état des stocks...

mardi 12 décembre 2017 à 20:57

Le pétrole termine en baisse à New York avant le rapport sur…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, après être nettement montés dans le sillage de la fermeture d'un oléoduc important en mer...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite