Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole monte un peu dans un marché hésitant

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole étaient en légère hausse mardi en cours d'échanges européens, dans un marché hésitant avant la Réserve fédérale américaine (Fed) et face à des fondamentaux de marché baissiers.
Vers 10H15 GMT (12H15 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre, dont c'est le dernier jour de cotation, valait 46,46 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 9 cents par rapport à la clôture de lundi.

Les cours du Brent ont atteint vers 06H10 GMT leur plus bas niveau depuis la fin du mois d'août, à 46,22 dollars le baril.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 28 cents à 44,28 dollars.

Les prix du pétrole restaient volatiles dans un marché incertain quant à l'attitude à adopter face à des fondamentaux baissiers mais aussi avant une réunion de politique monétaire de la Fed où cette dernière pourrait décider de relever ses taux.

Une augmentation des taux d'intérêt américains profiterait au billet vert, et tout renchérissement de la monnaie américaine tend à peser sur les achats de brut libellé en dollars en le rendant plus onéreux pour les acheteurs munis d'autres devises.

Par ailleurs, le rapport mensuel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) paru lundi a également contribué à plomber le moral des marchés.

L'Opep a en effet estimé que la demande allait croître un peu moins vite que prévu en 2016, tandis que l'offre allait continuer de progresser, même si la production américaine devrait commencer à se tasser.

"On peut tirer une conclusion évidente de se rapport, c'est qu'en ce qui concerne l'équilibre entre l'offre et la demande il n'y aura pas de changement entre 2015 et 2016", expliquaient les analystes de PVM.

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a estimé la semaine dernière dans son rapport que le marché pourrait presque se rééquilibrer en 2016. Mais selon les experts de PVM, il faudrait seulement que l'Opep augmente sa production à 32,28 millions de barils par jour pour que le déséquilibre en 2016 soit le même qu'en 2015.

Au cours du deuxième trimestre 2015, la production brute de l'Opep, selon des sources secondaires citées par le cartel, s'élevait à 31,02 millions de barils par jour.

"Un chiffre très proche de leurs niveaux de production actuels, selon certaines sources", notaient les analystes.

(c) AFP

Commenter Le pétrole monte un peu dans un marché hésitant


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite