Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole monte, aidé par une nouvelle baisse de la production aux états-Unis

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole montaient jeudi en fin d'échanges européens portés par une nouvelle baisse de la production américaine, et malgré une hausse bien plus forte que prévu des stocks américains de brut.
Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 48,38 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 83 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 1,20 dollar, à 45,36 dollars.

Selon des chiffres publiés jeudi par le département américain de l'Énergie (DoE), lors de la semaine achevée le 4 septembre, les réserves commerciales de brut ont progressé de 2,6 millions de barils pour atteindre 458,0 millions de barils, alors que les experts interrogés par l'agence Bloomberg s'attendaient à une hausse de seulement 900.000 barils.

Ce gonflement plus fort que prévu des réserves n'a pas entamé le moral des marchés, alors que souvent une hausse des stocks est interprétée comme le signe d'une baisse de la demande chez le plus gros consommateur de pétrole au monde.

"De bonnes statistiques économiques aux États-Unis, une demande d'essence robuste, une baisse de la production et une diminution des stocks de Cushing (Oklahoma, centre-sud des États-Unis) a apporté du soutien au cours, malgré la hausse des stocks" de brut pour l'ensemble des Etats-Unis, expliquait Abhishek Deshpande, analyste chez Natixis.

La production américaine a décliné pour la cinquième semaine de suite, à raison de 83.000 barils par jour (bj), à 9,135 millions de barils par jour (mbj), tandis que les réserves du terminal pétrolier de Cushing qui servent de référence au pétrole échangé à New York, le WTI, ont baissé de 900.000 barils, à 56,4 millions.

"La demande de produits pétroliers était en hausse de 6,45% d'une année sur l'autre, et celle d'essence a pris 4,7%", notait M. Deshpande.

Cependant, pour Christopher Dembik, analyste de Saxo Banque, la hausse des cours était avant tout liée au rebond technique entamé à l'ouverture des marchés ce jeudi.

"Les investisseurs avertis ont profité des baisses des dernières séances pour entrer sur le marché dans la perspective de réaliser des achats à bon compte," expliquait-il.

Mais cette reprise à de fortes chances de ne pas durer, notait l'analyste, car les fondamentaux de marché demeurent défavorables.

"Peut-être que les investisseurs pensent que cette diminution de la production aux États-Unis va amener les prix à trouver leur plancher, mais la hausse des stocks de brut est un élément qui demeure baissier pour les cours et ceux-ci pourraient bien se retrouver sous pression", concluait M. Deshpande.

(c) AFP

Commenter Le pétrole monte, aidé par une nouvelle baisse de la production aux états-Unis


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 28 juillet 2017 à 15:33

Le Québec met fin au projet d'exploiter le pétrole d'Anticos…

Montréal: Le gouvernement du Québec a décidé vendredi d'abandonner son objectif d'extraire du pétrole sur l'île d'Anticosti dans le Golfe du fleuve...

vendredi 28 juillet 2017 à 15:23

Le pétrole poursuit sa progression à l'ouverture à New York

New York: Le prix du pétrole coté à New York progressait légèrement vendredi à l'ouverture, continuant à profiter du recul des stocks...

vendredi 28 juillet 2017 à 15:12

Chevron renoue avec les bénéfices au 2T grâce aux économies

New York: La major pétrolière Chevron a renoué avec les bénéfices au deuxième trimestre, grâce à sa cure d'austérité qui lui a...

vendredi 28 juillet 2017 à 14:41

ExxonMobil: bénéfices 2T quasi doublés mais inférieurs aux a…

New York: La major pétrolière américaine ExxonMobil a annoncé vendredi des bénéfices presque doublés au deuxième trimestre, en raison d'une nette baisse...

vendredi 28 juillet 2017 à 12:26

Le pétrole monte grâce à un dollar faible

Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse vendredi en cours d'échanges européens, soutenus par le dollar et par l'Opep, avant des...

jeudi 27 juillet 2017 à 20:55

Le pétrole encore soutenu par la baisse des stocks américain…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York a terminé en légère hausse jeudi, la récente baisse des réserves de produits...

jeudi 27 juillet 2017 à 18:11

Le pétrole soutenu par l'Arabie saoudite et la baisse des st…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse jeudi en fin d'échanges européens, les prix restant soutenus par les nouveaux efforts de...

jeudi 27 juillet 2017 à 15:44

Le pétrole, affecté par des prises de bénéfices, ouvre en ba…

New York: Les prix du pétrole reculaient légèrement à l'ouverture jeudi à New York, les investisseurs engrangeant quelques profits après un rebond...

jeudi 27 juillet 2017 à 13:19

Statoil dégage de larges bénéfices au 2T grâce aux cours du …

Oslo: Le géant pétrolier norvégien Statoil a présenté jeudi des résultats trimestriels meilleurs que prévu grâce à la remontée du prix des...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite