Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse un peu après avoir dépassé 50 dollars le baril

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole baissaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, après avoir dépassé brièvement, pour le Brent, les 50 dollars le baril dans la foulée d'un rebond amorcé la veille.
Vers 10H30 GMT (12H30 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 49,46 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 6 cents par rapport à la clôture de mardi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 22 cents à 45,72 dollars.

Les cours du Brent se sont appréciés de près de 4% mardi, malgré une vague d'actualités à tendance baissière rappelant aux investisseurs que l'excès d'offre n'était pas prêt de s'éponger et que l'économie chinoise, la deuxième au monde, continuait de s'essouffler.

La performance des cours mardi était certainement remarquable car ils ont augmenté malgré des chiffres du commerce extérieur chinois moroses. Il y a deux semaines des statistiques comme celles-ci auraient causé une baisse des cours, constataient les analystes de Commerzbank.

Le moral des marchés s'est un peu amélioré car toutes les mauvaises nouvelles ont été digérées que ce soit du côté de l'offre ou de la demande, résumaient plusieurs analystes.

La prudence reste toutefois de mise, car si le moral des marchés s'améliore un peu il reste fragile, et la surabondance d'offre va continuer de peser sur les cours.

C'est le moment de revenir à la réalité. On ne peut pas se faire d'illusions sur les intentions de l'Arabie saoudite. Si la Russie ne vient pas à la table des négociations en offrant de diminuer sa production, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) va se battre pour ses parts de marché, rappelaient les courtiers de PVM.

Ces derniers notaient aussi que les sanctions contre l'Iran, qui devraient être levées l'année prochaine, pourraient ajouter 500.000 barils par jour (bj) en l'espace de trois mois à l'offre mondiale.

Les marchés surveilleront par ailleurs jeudi la publication hebdomadaire des statistiques officielles du Département américain de l'Énergie (DoE) - avec un jour de retard en raison d'un jour férié aux États-Unis - sur les stocks américains de brut.



(c) AFP


Commenter Le pétrole baisse un peu après avoir dépassé 50 dollars le baril


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite