Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole hésite entre New York et Londres, face à des ajustements techniques

prix du petrole New YorkNew York: Au lendemain d'un jour férié aux Etats-Unis, les cours du pétrole ont légèrement baissé mardi à New York, rattrapant le fort déclin des prix londoniens la veille, dans un marché toujours sous le coup d'un excès d'offre.
Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre a perdu onze cents à 45,94 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), au lendemain d'une séance de clôture pour la fête du Travail.

A Londres, en revanche, le prix du baril de Brent, référence européenne du brut, a pris 1,89 dollar à 49,52 dollars, sur l'Intercontinental Exchange (ICE), également pour le mois d'octobre.


"Les Etats-Unis reprennent le travail après un long week-end", a souligné Matt Smith, de ClipperData. "Alors que le Brent rebondit fortement après avoir baissé hier", la référence européenne du brut prenant près de deux dollars le baril, "le WTI rattrape son retard et a baissé vers les 45 dollars."

Ces fluctuations incertaines, largement liées à des achats à bon compte à Londres, ne témoignent pas de changement de fond sur le marché pétrolier, qui reste sous le coup d'une offre élevée, que ce soit des Etats-Unis, de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) ou de la Russie.

Moins que des actualités particulières au pétrole, c'est "un rebond de 2,92% de la Bourse de Shanghai", ainsi que "des révisions en hausse des produits intérieurs brut (PIB) du deuxième trimestre au Japon et dans la zone euro", qui ont soutenu les cours, a jugé Tim Evans, de Citi.

En effet, en ce qui concerne directement le pétrole, "il ne s'est pas passé grand-chose de bouleversant", a rapporté Kyle Cooper, d'IAF Advisors.

"Il y a eu l'annonce que l'Indonésie allait revenir dans l'Opep, mais je ne vois pas trop comment" cela peut influer sur les prix, a-t-il précisé.

Les marchés, notamment les investisseurs américains revenant de week-end, ont donc continué à digérer les informations des derniers jours, dont la tonalité était plutôt négative.

Selon des sources bien informées au sein du secteur, l'Arabie Saoudite compte maintenir son niveau actuel de production, de 10,2 à 10,3 millions de barils par jour (bj) jusqu'à la fin de l'année, ont rapporté les experts de Commerzbank, rappelant que Ryad, acteur dominant de l'Opep, était le plus gros exportateur mondial de pétrole.

(c) AFP

Commenter Le pétrole hésite entre New York et Londres, face à des ajustements techniques

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 28 mars 2017 à 12:43

Le pétrole remonte dans un marché sans direction forte

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché qui peine à nouveau à trouver une direction...

mardi 28 mars 2017 à 10:36

Russie: les sanctions de l'UE contre Rosneft validées en jus…

Luxembourg: La Cour de justice de l'Union européenne a validé mardi les sanctions décrétées en 2014 par l'UE contre le géant pétrolier...

mardi 28 mars 2017 à 06:36

Addax Petroleum: le patron arrêté à Genève pour des soupçons…

Zurich: Le directeur général du négociant genevois de matières premières Addax Petroleum, Zhang Yi, et le directeur juridique Guus Klusener ont été...

lundi 27 mars 2017 à 20:50

Le pétrole en très légère baisse, impatience sur l'offre

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en très légère baisse lundi, l'impatience grandissant sur une éventuelle prolongation des baisses...

lundi 27 mars 2017 à 18:19

Le pétrole cherche une direction entre l'Opep et les Etats-U…

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient lundi en fin d'échanges européens, les marchés hésitant entre le ton rassurant de l'Organisation des...

lundi 27 mars 2017 à 16:57

Pétrochimie: Total investit dans un vapocraqueur de 1,7 md U…

Paris: Total a annoncé mardi avoir conclu un accord de partenariat avec l'autrichien Borealis et le canadien Nova en vue de développer...

lundi 27 mars 2017 à 16:20

L'Arabie baisse l'impôt sur les firmes pétrolières avant une…

Ryad: L'Arabie saoudite a annoncé lundi avoir réduit l'impôt sur les sociétés du secteur pétrolier, une mesure destinée à encourager les investissements...

lundi 27 mars 2017 à 15:50

France: les prix des carburants ont poursuivi leur baisse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur repli la semaine dernière, atteignant un point bas depuis...

lundi 27 mars 2017 à 15:37

Le pétrole ouvre en baisse à New York, déception sur une réu…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse lundi à New York, les investisseurs regrettant l'absence d'avancée majeure lors d'une...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite