Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit en hausse

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont encore un peu progressé jeudi à New York, les investisseurs semblant hésiter à les stabiliser, partagés entre les fondamentaux du marché toujours défavorables et le retour de l'optimisme sur les marchés d'actions.
Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre a gagné 50 cents à 46,75 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre a progressé juste de 18 cents, à 50,68 dollars, sur l'Intercontinental Exchange (ICE).
 
Il ne semble pas qu'il y ait de vraie raison qui pousse le marché à la hausse, a noté Gene McGillian, chez Tradition Energy, mais peut-être que certains s'attendent à voir la production américaine (de brut) se prolonger.
 
Le marché gardait en tête les chiffres hebdomadaires publiés mercredi par le ministère américain de l'Energie, qui ont montré d'une part que les stocks de brut aux Etats-Unis avaient augmenté plus que prévu, et d'autre part que la production nationale avait nettement reflué, à hauteur de 119.000 barils, pour revenir à son niveau de janvier.
 
Pour Tim Evans, chez Citi, les marchés du pétrole épousent le mouvement des marchés boursiers, ravis de voir le président de la Banque centrale européenne Mario Draghi confirmer qu'il est prêt à faire tout son possible pour soutenir l'économie.
 
Les investisseurs sont plus satisfaits de l'idée d'une poursuite des mesures de relance qu'ils ne sont inquiets de la mauvaise demande, a souligné M. Evans, ne croyant cependant guère que le rebond puisse durer longtemps.
 
Les prix peuvent traverser des rebonds à court terme - après tout même les dindes réussissent à s'envoler si le vent souffle assez fort - mais nous continuons à considérer que le marché souffre d'une surabondance de l'offre, d'autant que la production iranienne va aggraver les surplus, a-t-il conclu.
 
Le Congrès américain devrait approuver ce mois-ci l'accord sur le nucléaire iranien, ouvrant la voie à la levée des sanctions visant la République islamique et donc à un afflux de brut iranien.
 
Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque, estimait pour sa part que le léger rebond était plus simplement lié à des mouvements techniques et achats à bon compte, dans un marché fondamentalement baissier.
 
Le risque de déflation, qui est de nouveau évoqué en zone euro, constitue un énième facteur baissier pour le marché puisqu'il va peser sur la demande mondiale, soulignait-il.
 
Pour sa part Carl Larry, chez Frost & Sullivan, estimait que le marché était engagé dans un mouvement de resserrement de l'écart entre les cours du WTI et du Brent.
 
On voit beaucoup d'action tendant à un rééquilibrage entre le WTI et le Brent, a-t-il dit, estimant que cela pourrait être lié au fait qu'on voit de la solidité dans l'économie aux Etats-Unis, et de la faiblesse en Europe et en Asie.

(c) AFP

Commenter Le pétrole finit en hausse

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 janvier 2017 à 12:31

Le pétrole remonte, les marchés misent sur une baisse des ré…

Londres: Les prix du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens, effaçant une partie des pertes de la veille alors que les...

jeudi 19 janvier 2017 à 12:30

Pétrole: l'AIE prudente sur l'impact de l'accord de l'Opep

Paris: Il est trop tôt pour dire si le récent accord de réduction de production conclu entre l'Opep et 11 autres pays...

jeudi 19 janvier 2017 à 10:26

Pétrole: une demande révisée à la hausse en 2016 et un début…

Paris: La demande mondiale de pétrole a été probablement plus élevée que prévu en 2016, à 1,5 million de barils par jour...

mercredi 18 janvier 2017 à 21:03

Le pétrole en nette baisse à New York, craintes sur la produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole on nettement reculé mercredi, les investisseurs craignant un retour massif de la production américaine de...

mercredi 18 janvier 2017 à 19:51

Le PDG de Total ne croit pas à un retour du charbon aux Etat…

Davos (suisse): Le PDG de Total Patrick Pouyanné ne croit pas réaliste un retour en force du charbon aux Etats-Unis, alors que...

mercredi 18 janvier 2017 à 18:13

Le pétrole baisse, les données de l'Opep et du gouvernement …

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en fin d'échanges européens, les données publiées par le gouvernement américain et par l'Opep ravivant...

mercredi 18 janvier 2017 à 15:51

Le pétrole ouvre en nette baisse à New York, craintes sur la…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en nette baisse mercredi, les risques d'un regain de la production nord-américaine limitant le...

mercredi 18 janvier 2017 à 13:56

OPEP: production de pétrole en baisse mais au-delà de l'acco…

Vienne: La production de pétrole de l'OPEP a chuté en décembre mais reste bien au-dessus des niveaux prévus par l'accord du 30...

mercredi 18 janvier 2017 à 13:27

Les députés interdisent en commission l'exploration et l'exp…

Paris: Les députés ont interdit l'exploration et l'exploitation des hydrocarbures non conventionnels, huiles et gaz de schiste, lors de l'examen mardi soir...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite