Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse, lesté par la Chine

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole repartaient à la baisse mardi en cours d'échanges européens, lestés par des statistiques chinoises moroses, et après un rebond marqué amorcé en fin de semaine dernière.
Vers 10H30 GMT (12H30 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 53,20 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 95 cents par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance perdait 64 cents à 48,56 dollars.

La contraction violente de l'activité manufacturière en Chine au mois d'août pesait sur les cours ce mardi, confirmant l'essoufflement persistant de la deuxième économie mondiale et du deuxième plus gros consommateur de pétrole au monde.

L'indice PMI dévoilé par le Bureau national des statistiques (BNS) s'est établi à 49,7 en août, soit son plus bas niveau depuis août 2012, contre 50 en juillet.

Un chiffre supérieur à 50 marque une expansion de l'activité manufacturière, tandis qu'un indice inférieur à ce seuil signale une contraction.

Les cours du Brent, la référence européenne du brut, avaient pourtant atteint vendredi 54,32 dollars le baril, un niveau plus vu depuis la fin du mois de juillet, après avoir grimpé pendant trois séances consécutives.

Le baril de Brent avait ainsi gagné presque 27% à la fermeture des marchés vendredi par rapport à son niveau du début de la semaine dernière lorsqu'il était tombé lundi à un minimum en plus de six ans, à 42,23 dollars et avait clôturé à 42,69 dollars.

"Les prix sont revenus de loin depuis le début de la semaine dernière, après des signes d'une baisse de la production américaine et des commentaires de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) suggérant des discussions du cartel à propos de la baisse des cours", notaient les analystes de ETX Capital.

Les cours ont en effet bénéficié de la publication des statistiques officielles du ministère américain de l'Énergie la semaine dernière qui a révisé à la baisse ses chiffres pour la production américaine au mois de juin.

La production américaine en juin s'affiche ainsi à 9,3 millions de barils par jour environ (mbj), soit 100.000 barils par jour (b/j) de moins environ qu'au mois de mai.

Mais les analystes de Petromatrix soulignaient toutefois qu'elle restait de 620.000 b/j plus élevée qu'à la même période un an plus tôt.

"Le pic des cours depuis la semaine dernière est plus porté par le moral des investisseurs que la réalité", expliquaient les analystes de Citi.

Quant aux interprétations du commentaire de l'Opep dans l'éditorial de son bulletin sur le fait que le cartel était prêt à discuter avec les producteurs hors-Opep, les analystes de Citi estimaient qu'elles n'étaient pas forcément justes.

"Presque tous les représentants de l'Opep sont en vacances et le manque de commentaires additionnels laisse penser qu'aucun d'eux n'a suggéré un changement de politique du cartel", précisait-on chez Citi.

Malgré la dégringolade des cours amorcée il y a plus d'un an, le cartel a décidé en novembre et juin derniers de maintenir son plafond de production inchangé à 30 mbj et dépasse régulièrement cet objectif officiel depuis quelques mois.

(c) AFP

Commenter Le pétrole baisse, lesté par la Chine


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 21 septembre 2017 à 15:28

Le pétrole ouvre en baisse à New York, freiné par la hausse …

New York: Le baril de pétrole new-yorkais reculait légèrement à l'ouverture jeudi, freiné par la hausse du dollar dans le sillage de...

jeudi 21 septembre 2017 à 12:45

Le pétrole repart à la baisse mais reste élevé

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après leur hausse de la veille...

jeudi 21 septembre 2017 à 09:54

Pétrole: un permis d'exploration de Total en Guyane prolongé

Paris: Le ministère de la Transition écologique et solidaire a donné son feu vert à la prolongation du permis exclusif d'exploration d'hydrocarbures...

jeudi 21 septembre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction jeudi en Asie tout en restant au-dessus du seuil de 50 dollars, les marchés...

mercredi 20 septembre 2017 à 20:53

Le pétrole clôture au-dessus des 50 dollars le baril à New Y…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole new-yorkais a terminé au-dessus de la barre des 50 dollars mercredi après un rapport disparate...

mercredi 20 septembre 2017 à 18:11

Le pétrole monte malgré la hausse des stocks américains de b…

Londres: Les cours du pétrole montaient un peu mercredi en fin d'échanges européens, les investisseurs digérant un rapport sur les réserves américaines...

mercredi 20 septembre 2017 à 17:13

USA: les stocks de brut augmentent un peu plus qu'attendu au…

New York: Les stocks de pétrole brut ont progressé un peu plus fortement que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière alors que...

mercredi 20 septembre 2017 à 15:31

Le pétrole ouvre en hausse à New York avant un rapport sur l…

New York: Le baril de pétrole new-yorkais s'appréciait à l'ouverture mercredi, soutenu par un regain de spéculations sur une prolongation de l'accord...

mercredi 20 septembre 2017 à 12:43

Le pétrole monte un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mercredi, en cours d'échanges européens, dans un marché prudent avant la publication des données...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite