Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole se replie sous le coup de prises de bénéfices

prix du petrole ParisParis: Les cours du pétrole perdaient du terrain lundi dans les échanges européens, les investisseurs engrangeant des bénéfices après une forte hausse hebdomadaire à New York et Londres et s'inquiétant d'une éventuelle baisse de la demande en or noir.
Vers 11H00 GMT (13H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 44,43 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 79 cents par rapport à la clôture de vendredi. Il avait enregistré la semaine dernière sa plus importante hausse hebdomadaire depuis 2009 (environ 10%).

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 1,11 dollar à 48,94 dollars. Il a bondi de plus de 11% au cours des cinq séances précédentes, soit sa plus forte progression depuis quatre ans et demi.

Les échanges étaient peu animés, les marchés étant fermés ce lundi à Londres, en raison d'un jour férié au Royaume-Uni.

Après les fortes hausses de la fin de semaine dernière, le pétrole subit une prise de profit, ont estimé les analystes de Saxo Banque.

Autre raison selon eux de ce ralentissement: la saison estivale touche à sa fin et la consommation d'essence aux Etats-Unis pourrait fortement chuter, entraînant dans son sillage une baisse de la demande et donc un recul des prix.

Ce repli de la demande interviendrait dans un marché déjà marqué par une offre abondante couplée à une demande morose.

Les inquiétudes sur l'économie chinoise en particulier demeurent et frappent les cours de l'or noir, le pays étant le deuxième consommateur mondial de pétrole.

Reflet de cette demande atone: les exportations du Qatar ont chuté de plus de 40% en valeur entre juillet 2014 et juillet 2015 en raison du recul des ventes de pétrole et d'hydrocarbures, selon des chiffres officiels publiés dimanche à Doha.

La production continue parallèlement à être très élevée que ce soit au sein de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui dépasse largement son plafond théorique de 30 millions de barils par jour (mbj), ou aux Etats-Unis, qui produisent du pétrole de schiste.

Les investisseurs se placent aussi, selon les stratégiques de Saxo Banque, sur la réserve en raison de l'incertitude entourant la stratégie de la banque centrale américaine, certains responsables de la Fed ayant récemment laissé la porte ouverte à une hausse des taux en septembre.

Le vice-président de l'institution (Stanley Fisher) a notamment déclaré samedi que l'institution ne devrait pas attendre que l'inflation remonte à 2% pour commencer à resserrer le crédit.

Une hausse des taux devrait soutenir le dollar américain, ce qui rend les matières premières et notamment le pétrole plus cher pour les acheteurs ayant d'autres devises.

bur-jum/fpo/nas

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP



(c) AFP


Commenter Le pétrole se replie sous le coup de prises de bénéfices


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite