Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole interrompt une période de déprime en rebondissant de quelque 10%

prix du petrole New YorkNew York: Le marché pétrolier a bondi de quelque 10% jeudi à New York, les observateurs hésitant à y voir un simple rééquilibrage après une période de chute, ou un véritable espoir d'amélioration du marché, notamment après un bon chiffre sur la croissance américaine.
Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre a gagné 3,96 dollars à 42,56 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), revenant au-niveau auquel il se trouvait à la mi-août. Il avait ensuite plongé sous les 40 dollars.

Les cours restent loin des 60 dollars le baril autour desquels ils gravitaient pendant le printemps, et des 100 dollars qu'ils dépassaient à la mi-2014, mais cette hausse est, en matière de pourcentage, la plus importante enregistrée en une séance à New York depuis la fin 2009.

A Londres, le prix du baril de Brent de la mer du Nord, référence européenne du brut, a pris 4,42 dollars à 47,56 dollars, là aussi sur le contrat pour octobre.

"Etant données les conditions du marché, il était allé trop bas, et désormais, tout le monde essaie de faire demi-tour", a jugé Carl Larry, de Frost & Sullivan.

Il estimait que les cours avaient notamment profité d'une révision en très nette hausse du produit intérieur brut (PIB) américain pour le deuxième trimestre, à 3,7% de croissance contre 2,3% précédemment.

"Le chiffre sur le PIB était si bon, à près de 4%, que cela a soudainement rappelé aux gens que (les Etats-Unis) sont une économie qui croît et que la demande va s'améliorer", a-t-il jugé.

Néanmoins, cet optimisme n'était pas partagé par tous les analystes, d'autant que les cours restent proches de leurs plus bas niveaux depuis six ans et demi, alors qu'ils dépassaient encore 100 dollars le baril en juin 2014.

La révision en hausse de la croissance "a peut-être encouragé des investisseurs à passer à l'achat, mais il faut noter que le lien entre le PIB et la consommation de pétrole n'est pas infaillible", a ainsi tempéré Tim Evans de Citi.

Pour lui, le rebond de jeudi "ressemble à un rééquilibrage en hausse attendu de longue date" et a été "soutenu par une reprise des Bourses mondiales", mais pas par des facteurs spécifiques au marché pétrolier, toujours sous le coup d'une offre pléthorique.

Les places financières mondiales, en particulier les indices européens, ont retrouvé des couleurs après un début de semaine chaotique, bénéficiant du soutien des banques centrales, ce qui permet d'apaiser les inquiétudes nourries par le ralentissement chinois. La Bourse de Shanghai a elle-même interrompu une longue série de baisses en prenant plus de 5%.

(c) AFP

Commenter Le pétrole interrompt une période de déprime en rebondissant de quelque 10%


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite