Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: feu vert de la Norvège à un projet de 12,7 mds EUR

prix du petrole norvègeOslo: La Norvège a annoncé vendredi avoir donné son feu vert au développement de l'immense gisement pétrolier Johan Sverdrup en mer du Nord, dont la seule première phase est estimée à 12,7 milliards d'euros.
Ce projet gigantesque, conduit par le groupe norvégien Statoil, est une bouffée d'oxygène pour le secteur pétrolier du pays, confronté à une chute des investissements du fait du repli du cours du baril.

Le développement aura à l'avenir une signification énorme pour l'emploi et l'activité sur le plateau continental, ainsi que chez de nombreux fournisseurs à terre, a déclaré le ministre du Pétrole et de l'Énergie, Tord Lien, dans un communiqué.

La Norvège, où les hydrocarbures représentent environ 20% de la richesse nationale, pâtit de la baisse du prix du baril qui a chuté de plus de moitié en un an.

Les compagnies pétrolières ayant taillé dans leurs investissements, plus de 20.000 emplois ont été supprimés dans le secteur depuis le début 2014, propulsant le taux de chômage à 4,3% en mai, un niveau relativement peu élevé par rapport aux autres pays européens mais jamais atteint dans le pays depuis plus de dix ans.

Censé entrer en exploitation fin 2019, Johan Sverdrup représente un investissement de 117 milliards de couronnes (12,7 milliards d'euros) pour la seule première phase, un montant que les partenaires espèrent toutefois pouvoir abaisser en tirant parti de la baisse des coûts dans le secteur parapétrolier.

Il devrait générer environ 51.000 emplois directs et indirects.

Nous sommes dans les temps, a indiqué Øivind Reinertsen, un haut responsable de Statoil. Les activités liées au projet vont maintenant être accélérées et de nouveaux contrats seront attribués cet automne, a-t-il dit dans un communiqué.

Des contrats d'une valeur de 40 milliards de couronnes ont déjà été répartis, selon Statoil.

La production du gisement devrait être comprise entre 315.000 et 380.000 barils par jour (b/j) pendant la première phase, puis atteindre entre 550.000 et 650.000 b/j une fois le champ complètement développé.

À titre de comparaison, la production de la Norvège tourne actuellement autour de 1,5 million de barils par jour.

Outre Statoil qui en détient 40,03%, le projet regroupe le suédois Lundin (22,60%), la société publique norvégienne Petoro (17,36%), le groupe privé norvégien Det norske (11,57%) et le danois Maersk (8,44%).

phy/hh/mml

STATOIL

A.P. MOELLER-MAERSK



(c) AFP

Commenter Pétrole: feu vert de la Norvège à un projet de 12,7 mds EUR


Le pétrole en Norvège


mardi 05 décembre 2017

Les compagnies pétrolières soufflent le chaud et le froid da…

Oslo: Le géant pétrolier Statoil et ses partenaires ont donné mardi leur feu vert à un projet de 5 milliards d'euros dans...

mardi 05 décembre 2017

Norvége/pétrole: intérêt tiède pour de nouveaux blocs dans l…

Oslo: L'ouverture à la prospection pétrolière d'un nombre record de blocs dans l'Arctique norvégien a reçu un accueil tiède de la part...

mardi 05 décembre 2017

Norvège: feu vert pour un projet pétrolier de 5 mds EUR dans…

Oslo: Le géant pétrolier norvégien Statoil et ses partenaires ont donné mardi leur feu vert au développement du gisement Johan Castberg dans...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:47

"Force majeure" autour de l'oléoduc Forties en mer…

Londres: Le groupe pétrochimique Ineos a déclaré l'état de "force majeure" après l'arrêt pour cause de fêlure du principal olédoduc pétrolier de...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:12

Le Liban donne son feu vert pour les premières explorations …

Beyrouth: Le gouvernement libanais a approuvé jeudi une offre présentée par un consortium alliant le groupe pétrolier français Total, l'italien ENI et...

jeudi 14 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole, plombé par l'offre américaine, ouvre en baisse à…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture jeudi, plombé par la progression constante de la production américaine de brut...

jeudi 14 décembre 2017 à 12:41

Le pétrole hésite, les prévisions de l'AIE et de l'Opep dive…

Londres: Les prix du pétrole oscillaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché qui peine à digérer les rapports mensuels...

jeudi 14 décembre 2017 à 10:27

Pétrole: le rééquilibrage du marché menacé par la production…

Paris: Avec la progression de la production américaine, le rééquilibrage du marché pétrolier ne sera pas évident en 2018 et la première...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite