Menu
RSS
A+ A A-

Equateur/pétrole bas : 800 M USD de coupes budgétaires supplémentaires

prix du petrole quitoSuito: Frappé par la chute des cours du brut, l'Equateur, plus petit membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a annoncé qu'il allait procéder à 800 millions de dollars de coupes budgétaires supplémentaires, portant leur total à 2,22 mds USD (2,2% du PIB) en 2015.
En début d'année, le gouvernement du président de gauche radicale Rafael Correa avait procédé à un ajustement initial portant sur des réductions de dépenses de 1,42 md USD.

Les autorités ont toutefois dû revoir à la hausse les coupes budgétaires en raison de l'absence de rebond des prix du pétrole et de la conjoncture économique internationale à laquelle le pays doit faire face, a indiqué mercredi le ministère des Finances dans un communiqué.

Cela ajouté aux coupes initiales opérées en janvier de cette année, on parvient au total de 2,22 mds USD, soit une réduction équivalente à 2,2% du PIB, précise le texte.

Le Congrès avait approuvé un budget de 36,317 mds USD pour 2015, se fondant sur un pétrole à 79 USD le baril. Le brut équatorien cote actuellement 32 USD.

L'Equateur, pays de 15 millions d'habitants, pâtit également de l'appréciation du dollar, monnaie qu'il utilise depuis 15 ans, affectant sa compétitivité à l'export.

Selon le ministère des Finances, le gouvernement va diminuer ses dépenses courantes et suspendre des investissements qui peuvent être différés aux prochaines années et qui n'affectent pas dans une grande mesure la croissance économique et l'emploi.

Cité dans ce communiqué, le ministre Fausto Herrera a indiqué que le budget 2016 serait bâti sur un prix référentiel du brut inférieur à 40 dollars le baril.

En raison de cette difficile conjoncture économique, le gouvernement a fortement revu à la baisse sa prévision de croissance du produit intérieur brut (PIB) pour 2015 de 4,1 à 1,9%.

En 2014, le PIB équatorien avait progressé de 3,8%, moins que les 4,6% enregistrés en 2013.

L'Equateur extrait environ 556.000 barils de brut par jour et en a exporté l'an dernier 424.000 par jour (76,2% de sa production), ce qui lui a apporté 13 milliards de dollars en 2014, selon la Banque centrale.



(c) AFP

Commenter Equateur/pétrole bas : 800 M USD de coupes budgétaires supplémentaires


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 20 septembre 2017 à 07:36

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi en Asie, sur l'espoir que les réserves américaines de brut augmentent...

mardi 19 septembre 2017 à 20:55

Le pétrole se heurte encore à New York au seuil des 50 dolla…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a de nouveau buté mardi sur la barre des 50 dollars...

mardi 19 septembre 2017 à 18:08

Le pétrole baisse un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole repartaient en petite baisse mardi en fin d'échanges européens, mais continuaient de n'osciller que faiblement autour de...

mardi 19 septembre 2017 à 15:43

Libye: blocage d'un oléoduc qui achemine du carburant à Trip…

Tripoli: Un groupe armé a fermé lundi un oléoduc qui approvisionne en essence la capitale libyenne, causant une pénurie de carburant et...

mardi 19 septembre 2017 à 15:37

Le pétrole ouvre en hausse à New York, au-dessus de 50 dolla…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York progressait légèrement à l'ouverture mardi, juste au-dessus du seuil des...

mardi 19 septembre 2017 à 12:42

Le pétrole monte un peu dans un marché sans élan

Londres: Les prix du pétrole montait un peu mardi en cours d'échanges européens, mais le marché restait dans l'ensemble sans grande direction...

mardi 19 septembre 2017 à 06:53

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient dans des marges étroites mardi en Asie dans l'attente du rapport sur le niveau des stocks...

lundi 18 septembre 2017 à 21:02

Le pétrole bute à nouveau à New York sur la barre des 50 dol…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole coté à New York a terminé en légère hausse lundi, butant sur le seuil symbolique...

lundi 18 septembre 2017 à 18:13

Le pétrole baisse un peu après la hausse de la semaine derni…

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu lundi en fin d'échanges européens, souffrant de quelques prises de bénéfices après les sommets...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite