Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse en Asie

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole baissaient mercredi en Asie dans un marché qui attend la publication de nouveaux chiffres sur l'état des réserves de brut aux Etats-Unis, annihilant les maigres gains réalisés la veille.
Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en septembre cédait 17 cents, à 42,45 dollars.


Le baril de Brent, la référence européenne du brut, pour livraison en octobre, perdait 23 cents, à 48,58 dollars.


Les cours avaient légèrement rebondi mardi mais d'après les analystes, une reprise durable est peu probable tant le marché est inondé d'or noir.


La production continue à être très élevée que ce soit au sein de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui dépasse largement son plafond théorique de 30 millions de barils par jour (bpj), comme aux Etats-Unis, qui produit du pétrole de schiste.


Les investisseurs attendent avec impatience la publication par le ministère américain de l'Energie (DoE) de ses chiffres hebdomadaires qui devraient donner une idée sur l'état de la demande dans la plus grande économie mondiale.


Les analystes s'attendent à un déclin mais disent aussi que les stocks restent élevés après une saison d'été, d'ordinaire propice à la conduite et donc à la consommation, plus que moyenne.


"La production américaine s'est révélée plus solide que ce qui était attendu auparavant. Les groupes produisant du pétrole de schiste ont réduit les coûts de façon dramatique tout en améliorant leur productivité, plutôt que de réduire la production", a dit Thomas Pugh, analyste chez le cabinet Capital Economics.


La croissance de la demande ne suit pas celle de l'offre, en particulier avec le ralentissement économique chinois, la deuxième économie du monde et le premier consommateur d'énergie.


L'accord conclu le mois dernier entre l'Iran et les grandes puissances sur son programme nucléaire en échange d'une levée des sanctions économiques imposées à Téhéran ajoute au pessimisme des marchés, qui s'attendent un afflux d'or noir iranien.


"Le nouveau déclin des cours de brut est provoqué en grande partie par un mélange de préoccupations concernant la demande, en particulier de la Chine, et une croissance robuste de l'offre", a poursuivi Thomas Pugh. "L'Opep a augmenté sa production de près de 1,4 million de barils par jour depuis janvier et le retour potentiel des exportations iraniennes début 2016 pourrait exacerber la surabondance de l'offre."


Mardi à la clôture, le WTI a gagné 75 cents à 42,62 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).


A Londres, le Brent a terminé en hausse de sept cents à 48,81 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres.


(c) AFP

Commenter Le pétrole baisse en Asie


Le pétrole en Asie


lundi 25 septembre 2017

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

vendredi 22 septembre 2017

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction jeudi en Asie tout en restant au-dessus du seuil de 50 dollars, les marchés...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 25 septembre 2017 à 21:17

Le pétrole termine au plus haut en deux ans à Londres et en …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé lundi au plus haut depuis deux...

lundi 25 septembre 2017 à 18:41

Loi hydrocarbures: Hulot défend "l'axe principal" …

Paris: La loi sur l'interdiction de la production d'hydrocarbures est "l'axe principal" du plan climat du gouvernement, a défendu lundi le ministre...

lundi 25 septembre 2017 à 18:12

Le pétrole grimpe avec le référendum du Kurdistan irakien

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement lundi en fin d'échanges européens, les investisseurs craignant que le référendum du Kurdistan irakien sur...

lundi 25 septembre 2017 à 15:48

Frontières et pétrole: Erdogan veut sanctionner les kurdes d…

Istanbul: Le président turc Recep Tayyip Erdogan, furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, a annoncé lundi une prochaine fermeture de...

lundi 25 septembre 2017 à 15:19

Le pétrole, surveillant le Kurdistan irakien, ouvre en hauss…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, aidé par des propos du président...

lundi 25 septembre 2017 à 12:40

Le pétrole monte encore, l'Opep pourrait prolonger son accor…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, les analystes se satisfaisant du ton optimiste adopté par des responsables...

lundi 25 septembre 2017 à 12:16

Kurdistan irakien: assécher les revenus du pétrole dépend de…

Bagdad: L'arrêt des transactions pétrolières avec le Kurdistan irakien, demandé par Bagdad comme mesure de rétorsion à la tenue lundi du référendum...

lundi 25 septembre 2017 à 10:32

L'Opep va discuter de la prolongation des réductions de prod…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Opep discutera en novembre de la prolongation des réductions de production qui ont stimulé les prix et...

lundi 25 septembre 2017 à 05:23

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite