Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit en hausse avant les stocks à New York

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont fini en hausse mardi à New York, le marché tentant un rebond avant la publication de nouveaux chiffres sur l'état des réserves de brut aux Etats-Unis.
Le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en septembre a gagné 75 cents à 42,62 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).
 
A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre, après avoir passé le plus clair de la journée dans le rouge, a finalement terminé en hausse de juste 7 cents à 48,81 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres.
 
L'écart entre le WTI et le Brent s'était vraiment accru ces dernières semaines, et je crois que le WTI bénéficie d'un optimisme relatif aujourd'hui (NDLR: lui permettant de réduire l'écart) parce que le Brent ne s'est pas encore rapproché de son niveau le plus bas de l'année, a commenté Matt Smith, de Clipper Data.
 
Sur le fond, il n'y a pas beaucoup d'actualité aujourd'hui (mardi) pour influencer le marché, a ajouté M. Smith, mais il y a un rebond avant le rapport de l'American Petroleum Institute (sur les stocks de brut), pour lequel le consensus table sur une décrue de 2 millions de barils.
 
L'API doit publier son estimation des stocks après la clôture de mardi, avant que le ministère américain de l'Energie (DoE) n'annonce ses chiffres hebdomadaires mercredi en matinée.
 
Les experts interrogés par l'agence Bloomberg s'attendaient, selon des prévisions médianes, à un déclin des stocks de brut rapportés par le DoE de 750.000 barils pour la semaine achevée le 14 août.
 
Si les chiffres révèlent une augmentation des stocks, on verrait sûrement les cours repartir à la baisse, a prévenu M. Smith.
 
Certains analystes prévoient déjà que ce sera le cas, à l'instar de Carl Larry, chez Frost & Sullivan, qui estime que le ralentissement du rythme des raffineries et la panne de celle de Whiting dans l'Indiana (nord) entraîneront une hausse des stocks.
 
Mais cela n'empêchait pas M. Larry d'estimer les cours du WTI proches de leur niveau plancher, après une chute de quelque 30% en deux mois.
 
Cette zone (de prix) autour de 40 dollars (le baril) est assez basse, c'est le plus bas que nous ayons vu depuis 2009, et même si je crois qu'il y a encore un peu de marge de baisse, on va arriver à un point où les données économiques de la demande en pétrole vont apporter un soutien, a déclaré Carl Larry. Pour lui, la demande pour le pétrole reste forte, l'économie ne va pas mal.
 
Pour le moment les gens devraient faire une pause avant qu'on ne voie tomber de nouvelles informations baissières, a-t-il ajouté.
 
De son côté Tim Evans, chez Citi, notait que les cours étaient probablement influencés par la prochaine expiration, jeudi, du contrat de septembre du WTI, conduisant les investisseurs à des ajustements de portefeuille.
 
Les cours du WTI avaient atteint vendredi leur plus bas niveau depuis début mars 2009 à 41,35 dollars le baril, tandis que le Brent avait glissé à un nouveau plus bas depuis la fin janvier en début de semaine dernière à 48,24 dollars le baril.
 
Les cours ont ainsi perdu plus de la moitié de leur valeur depuis leur pic de juin 2014, plombés par une offre excédentaire, et ce malgré une amélioration de la demande stimulée par les prix bas.
 
Mais cette embellie de la demande a surtout profité au marché des produits pétroliers, notamment à l'essence, et moins au brut car les producteurs d'or noir ont continué à pomper au maximum pour compenser la baisse des cours.


(c) AFP



Commenter Le pétrole finit en hausse avant les stocks à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 26 septembre 2017 à 18:11

Le pétrole recule, prudence des marchés après le bond de lun…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après avoir atteint leur plus haut en deux ans, les marchés...

mardi 26 septembre 2017 à 17:32

Pétrole: deux nouvelles entités de Schlumberger en France to…

Paris: Deux nouvelles entités en France du groupe de services parapétroliers Schlumberger sont visés par un plan social, portant à trois le...

mardi 26 septembre 2017 à 16:07

Le pétrole, sous l'effet de prises de bénéfices, ouvre en ba…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait mardi à l'ouverture après être monté la veille à...

mardi 26 septembre 2017 à 12:27

Le pétrole recule de son plus haut en deux ans à Londres

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après leur bond de la veille provoqué par...

mardi 26 septembre 2017 à 05:58

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée mardi en Asie et grimpaient à des plus hauts de plusieurs mois, sous...

lundi 25 septembre 2017 à 21:17

Le pétrole termine au plus haut en deux ans à Londres et en …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé lundi au plus haut depuis deux...

lundi 25 septembre 2017 à 18:41

Loi hydrocarbures: Hulot défend "l'axe principal" …

Paris: La loi sur l'interdiction de la production d'hydrocarbures est "l'axe principal" du plan climat du gouvernement, a défendu lundi le ministre...

lundi 25 septembre 2017 à 18:12

Le pétrole grimpe avec le référendum du Kurdistan irakien

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement lundi en fin d'échanges européens, les investisseurs craignant que le référendum du Kurdistan irakien sur...

lundi 25 septembre 2017 à 15:48

Frontières et pétrole: Erdogan veut sanctionner les kurdes d…

Istanbul: Le président turc Recep Tayyip Erdogan, furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, a annoncé lundi une prochaine fermeture de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite