Menu
RSS
A+ A A-

Le brut grimpe fortement, favorisé par un affaiblissement du dollar

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole poursuivaient leur forte progression lundi en fin d'échanges européens, dans un marché favorisé par un affaiblissement persistant de la monnaie américaine et soutenu par les tensions au Yémen.

Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet s'échangeait à 116,38 dollars sur l'InterContinental Exchange (ICE) de Londres, gagnant 1,70 dollar par rapport à la clôture de vendredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance progressait de 1,53 dollar à 102,12 dollars.

"Les cours du pétrole ont accentué leurs gains, principalement grâce au soutien du marché des changes, avec un dollar en baisse après un indicateur plutôt décevant sur la confiance des consommateurs aux Etats-Unis", expliquait Myrto Sokou, analyste du courtier Sucden.

Cet indice, calculé par l'institut Conference Board, est retombé en mai à son plus bas niveau depuis novembre, une rechute surprise qui a démenti les attentes des économistes. Par ailleurs, la progression de l'activité économique dans la région de Chicago a ralenti pour le troisième mois d'affilée en mai.

Ces indicateurs contribuaient à maintenir la pression sur le billet vert, ce qui rendait plus attractifs les achats de pétrole libellés en dollars pour les investisseurs détenteurs d'autres devises, reléguant au second plan les inquiétudes persistantes sur la solidité de la reprise économique américaine.

"Après un week-end prolongé au Royaume-Uni et aux Etats-Unis (en raison d'un lundi férié, ndlr), le marché se cherchait une direction" mardi et a évolué dans le sillage du dollar, "saluant les nouvelles encourageantes sur la crise grecque", ajoutait Mme Sokou.

L'éventualité d'un soutien allemand à une nouvelle aide octroyée à la Grèce alimentait un regain d'optimisme revigorant l'euro, et accentuant le repli du dollar entamé la semaine dernière.

Par ailleurs, "la persistance de troubles au Moyen-Orient soutient le marché, le Yémen étant au bord d'une guerre civile entre les forces loyales au président Ali Abdallah Saleh et les chefs tribaux", relevaient les analystes de JBC Energy.

Les violences dans le pays se sont exacerbées ces derniers jours: plus de 50 personnes ont été tuées par les forces gouvernementales depuis dimanche à Taëz, grande ville du sud-ouest du Yémen où un sit-in a été réprimé dans le sang.

"Bien que le pays soit un producteur pétrolier relativement petit, sa proximité avec l'Arabie saoudite (premier exportateur mondial de brut, ndlr) et la présence de groupes terroristes dans la région expliquent" la vive attention des opérateurs, précisait JBC Energy.

Le Yémen est par ailleurs situé le long d'une route maritime stratégique pour le transport de pétrole.

Sur le front de l'offre, "les prix étaient aussi soutenus par la fermeture de l'oléoduc TransCanada, qui transporte 591'000 barils par jour depuis (l'Etat canadien de) l'Alberta jusqu'à Cushing", le principal terminal pétrolier des Etats-Unis (situé au sud du pays), ajoutait JBC Energy.

Cette interruption, décidée lundi après la découverte d'une fuite, pourrait favoriser une baisse des stocks de brut entreposés à Cushing, actuellement à des niveaux historiquement élevés.



Commenter Le brut grimpe fortement, favorisé par un affaiblissement du dollar


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 23 octobre 2017 à 12:18

Le pétrole recule, pénalisé par la vigueur du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement lundi en cours d'échanges européens alors que le dollar remontait dans un marché toujours très...

lundi 23 octobre 2017 à 06:14

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, confortant les gains enregistrés la semaine dernière en raison...

dimanche 22 octobre 2017 à 14:14

Syrie: une alliance arabo-kurde prend à l'EI un important ch…

Beyrouth: Des combattants kurdes et arabes soutenus par Washington se sont emparés dimanche de l'un des plus importants champs pétroliers de Syrie...

samedi 21 octobre 2017 à 15:33

Pétrole: l'Irak accroît sa production dans le sud (ministre)

Bagdad: L'Irak a accru depuis samedi de 200.000 barils par jour sa production pétrolière dans le sud du pays pour compenser celle...

vendredi 20 octobre 2017 à 21:10

Le pétrole monte légèrement, prudent face à la situation en …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en légère hausse vendredi à l'issue d'une séance hésitante, les investisseurs gardant un oeil sur...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:25

Chevron suspend ses opérations dans le Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé vendredi suspendre "temporairement" ses opérations au Kurdistan irakien, région secouée par des tensions...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:05

Le pétrole remonte dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole se retournaient à la hausse vendredi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant sur la semaine...

vendredi 20 octobre 2017 à 15:20

Le pétrole, gardant un oeil sur l'Irak, ouvre en baisse à Ne…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York baissait vendredi à l'ouverture, alors que les tensions en Irak...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:49

A Kirkouk, le retour des employés irakiens du pétrole chassé…

Bay hassan (irak): Ils ont renfilé leurs combinaisons grises et inspectent leurs installations en attendant le feu vert pour reprendre le pompage...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite