Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse, plombé par une offre pléthorique

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole se sont de nouveau retrouvés sous pression jeudi en fin d'échanges européens, dans un marché dominé par la volatilité et plombé par une offre d'or noir pléthorique.
Vers 16H20 GMT (18H20 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 49,05 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 61 cents par rapport à la clôture de mercredi.


Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance perdait 1,07 dollar à 42,23 dollars.


Les cours de la référence américaine du brut sont tombés vers 15H00 GMT, à 42,07 dollars le baril, soit à quatre cents de leur plus bas niveau en séance en six ans atteint le 18 mars 2015 (à 42,03 dollars).


"Les cours sont en mode estival, donc soumis à une forte volatilité, mais la tendance de fond reste intacte. Rien aujourd'hui ne permet d'anticiper une hausse durable des cours", constatait Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque.


La tentative de rebond des prix du pétrole en début d'échanges européens à la faveur de statistiques encourageantes sur la demande et l'offre mondiale n'aura été que de courte durée comme l'avaient prédit de nombreux analystes.


Les fondamentaux de marché restent en effet pour le moment inchangés même si un rééquilibrage s'amorce: l'offre demeure abondante malgré une chute des prix de plus de moitié depuis juin 2014. Ainsi les investisseurs montraient-ils peu d'appétit pour les actifs jugés à risque, comme le pétrole.


Par ailleurs, la pression d'un retour des exportations iraniennes sur les cours s'est quelque peu intensifiée après une annonce du gouvernement suisse mercredi qui a décidé de lever les sanctions à l'encontre de l'Iran.


Le gouvernement a levé l'interdiction frappant les échanges de métaux précieux avec des organes publics iraniens. Les sanctions sont également levées sur le commerce de produits pétrochimiques, le transport de pétrole ainsi que les produits d'assurance et de réassurance qui y sont liés.


"La Suisse va ouvrir la marche pour les autres pays, ce qui va aider l'Iran à augmenter sa production et va s'ajouter à la surabondance d'offre", estimait Jasper Lawler de CMC Markets.


Début août, le ministre iranien du Pétrole Bijan Namdar Zanghaneh avait mentionné que le pays pourrait augmenter sa production de 500.000 barils par jour (b/j) une semaine après la levée des sanctions.


Pour les analystes de Danske Bank, le risque d'une nouvelle chute des cours à court terme demeure mais ils notaient également que les cours étaient actuellement proches de leur niveau plancher. Ainsi voyaient-ils les prix de l'or noir se stabiliser vers la fin de l'année, mais sans vraiment amorcer un rebond rapide.


(c) AFP


Commenter Le pétrole baisse, plombé par une offre pléthorique


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite