Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit sur un net rebond technique

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont monté lundi à New York, se rééquilibrant après trois séances de baisse, sans pour autant témoigner d'un véritable regain d'optimisme sur un marché toujours inquiet du niveau élevé de l'offre.
Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en septembre a pris 1,09 dollar à 44,96 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), se maintenant sous le seuil des 45 dollars.

A Londres, le prix du baril de Brent, la référence européenne du brut, a gagné 1,80 dollar à 50,41 dollars pour le contrat de septembre sur l'Intercontinental Exchange (ICE)

"Les investisseurs cherchent tout simplement à effectuer des achats à bon compte", a estimé Mike Lynch, de Strategic Energy & Economic Research. "Il n'y a pas de véritable actualité qui expliquerait" le rebond des cours, "mais ils ont tellement baissé la semaine dernière que les gens sentent que l'on arrive à un plancher et qu'il est temps d'acheter."

A New York, le cours du baril a perdu près de deux dollars lors des trois précédentes séances et, plus largement, il a rechuté depuis le début juillet après une période de stabilisation autour de 60 dollars d'avril à juin.

"Pour les cours du pétrole, c'est la dernière tentative en date d'effectuer un rééquilibrage en hausse, du moins à court terme", a commenté Tim Evans, de Citi, pour qui ce rebond est entre autres soutenu par un relatif apaisement des inquiétudes sur la demande chinoise.

En chute depuis juin, "la Bourse de Shanghai a pris près de 5%, dans l'idée que le gouvernement va prendre de nouvelles mesures de relances, et les importations ont atteint un nouveau record mensuel en juillet", a-t-il noté.

A plus de trente millions de tonnes, soit quelque 7,3 millions de barils par jours (mbj), "les importations chinoises de brut dépassent de plus de 10% celles de la même époque de l'an dernier", ont souligné les experts de Commerzbank, estimant que la Chine, deuxième consommateur mondial, avait sauté sur l'occasion que représente la rechute des prix.

Autre élément de soutien pour le marché, "on évoque la nécessité pour l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) de réduire sa production", a noté M. Evans.

Plus précisément, le ministre algérien de l'Énergie Salah Khebri, dont le pays a perdu la moitié de ses revenus en raison de la baisse des prix de l'or noir, a rapporté que des consultations étaient en cours entre les pays de l'Opep au sujet d'une éventuelle réunion extraordinaire du cartel sur la baisse des cours.

Toutefois, par la suite, "deux membres de l'organisation ont signalé que le cartel n'avait pas pour projet d'organiser une réunion extraordinaire, malgré les propos du ministre de l'Énergie algérien", ont noté les analystes de PVM.


(c) AFP

Commenter Le pétrole finit sur un net rebond technique


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 18 octobre 2017 à 12:35

Le pétrole monte un peu, aidé par les stocks américains et l…

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, portés par des données encourageantes sur les réserves américaines...

mercredi 18 octobre 2017 à 10:28

pétrole: Bagdad demande à BP de revenir "au plus vite…

Bagdad: Le ministre irakien du pétrole Jabbar al-Louaibi a demandé mercredi à la compagnie British Petroleum (BP) "de prendre au plus vite...

mercredi 18 octobre 2017 à 07:50

Le pétrole à la hausse en Asie

hong kong: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi en Asie, bénéficiant des estimations de la fédération professionnelle American...

mardi 17 octobre 2017 à 21:07

Tout en surveillant l'Irak, le pétrole fait du surplace

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole coté à New York et à Londres sont restés quasi stables mardi, les investisseurs attendant...

mardi 17 octobre 2017 à 19:23

Bagdad reprend aux Kurdes la quasi-totalité des champs pétro…

Bay hassan (irak): Les troupes gouvernementales irakiennes ont repris mardi la quasi-totalité des champs pétroliers de la province de Kirkouk après le...

mardi 17 octobre 2017 à 18:18

Le pétrole recule, la situation semble se stabiliser en Irak

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens alors que les marchés semblaient rassurés de voir les combattants kurdes...

mardi 17 octobre 2017 à 17:47

La crise entre Bagdad et les Kurdes rend le marché du pétrol…

Londres: Les tensions entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak menacent la production d'or noir, et pourraient mener à une...

mardi 17 octobre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à New York par les tensions au Moyen-Orient

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait mardi à l'ouverture, soutenu par un regain de tensions...

mardi 17 octobre 2017 à 13:10

Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monte…

Londres: Alors que le conflit s'intensifie entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak, les marchés surveillaient avec inquiétude la situation...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite