Menu
RSS
A+ A A-

Shell cède l'un des principaux fabricants de lubrifiants en Chine

prix du petrole LondresLondres: Le géant pétrolier Shell a annoncé vendredi la vente de l'un des principaux fabricants de produits lubrifiants en Chine, dans le cadre de sa stratégie de cessions d'actifs au sein de ses activités "aval".
Royal Dutch Shell a expliqué dans un communiqué qu'il cédait les 75% qu'il possède dans Tongyi Lubricants, présenté comme "un important fabricant de lubrifiants" comptant des usines à Pékin, à Xianyang (province du Shaanxi, centre de la Chine) et Wuxi (province du Jiangsu, est).

Le groupe n'a pas communiqué le montant de la transaction. Cette part sera cédée d'ici à la fin 2015 ou au début 2016 au groupe chinois Huo, à qui Shell l'avait achetée en 2006, et au fonds américain Carlyle.

Tongyi produit quelque 600.000 tonnes de lubrifiants par an, indique son site internet.

"La vente entre dans le cadre de la stratégie de Shell de concentrer sa présence dans l'aval autour d'un petit nombre d'actifs et de marchés où il peut être le plus compétitif", a expliqué le groupe anglo-néerlandais.

Shell compte néanmoins rester actif sur le marché des lubrifiants en Chine, où le groupe veut se concentrer sur les produits de sa propre marque, a précisé un porte-parole à l'AFP.

La major pétrolière a ouvert ainsi une usine à Tianjin (nord-est de la Chine) disposant d'une capacité de production de 330 millions de litres de lubrifiants par an, une quantité suffisante pour alimenter en huile plus de 65 millions de voitures, d'après Shell.

Frappé comme ses concurrents par la faiblesse persistante des cours du pétrole, le groupe cherche à réduire l'amplitude de ses activités dans l'aval.

Parmi diverses opérations engagées ces derniers mois, Shell a prévu de céder sa filiale française de gaz de pétrole liquéfié Butagaz à l'Irlandais DCC Energy, qui a mis 464 millions d'euros sur la table. Shell a vendu en outre ses actions dans le japonais Showa Shell Sekiyu au numéro deux nippon du secteur, le raffineur Idemitsu Kosan, pour l'équivalent de 1,4 milliard de dollars (1,3 milliard d'euros).

Le groupe vient d'annoncer aussi fin juillet la suppressions de 6.500 emplois dans le monde, parmi ses employés et ses sous-traitants directs, et une baisse de ses investissements.

(c) AFP

Commenter Shell cède l'un des principaux fabricants de lubrifiants en Chine


La Compagnie pétrolière Shell

Pétrole: Shell se désengage totalement de l'australien Woodside

lundi 13 novembre 2017

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé lundi son désengagement total du groupe australien Woodside avec la vente de 13,3% du capital pour 2,7 milliards de dollars (2,3 milliards d'euros).


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite