Menu
RSS

Le pétrole ouvre en baisse à New York, sans réconfort sur l'offre

prix du petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont ouvert en baisse jeudi à New York dans un marché toujours déprimé, qui continuait à digérer les chiffres hebdomadaires de la veille sur l'offre américaine, jugés peu rassurants face à la surabondance mondiale.
Vers 13H05 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en septembre perdait 49 cents à 44,66 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).


"Le marché reste pessimiste pour une raison évidente, qui est la surabondance mondiale de brut", a résumé James Williams, de WTRG Economics, citant notamment le risque d'afflux d'or noir iranien à la suite de l'accord nucléaire conclu à la mi-juillet avec les grandes puissances.


"Cela faisait longtemps que l'on n'avait été aussi proches d'un effondrement du marché", a-t-il souligné.


Les prix rechutent depuis le début juillet, après une période de stabilisation autour de 60 dollars le baril à New York, et sont désormais tous proches de leurs plus bas niveaux depuis la fin des années 2000.


Faute d'élément d'actualité majeur jeudi, le marché pétrolier continuait à digérer les chiffres publiés la veille par le gouvernement américain sur l'état hebdomadaire de l'offre aux Etats-Unis, et les jugeait assez défavorablement malgré l'annonce d'une nette baisse des réserves de brut.


"On peut attribuer la baisse des cours à une chute des importations et un regain d'activité dans le raffinage de brut", qui relativisent cette baisse des réserves, ont souligné les experts de Commerzbank.


"Pour la première fois", le raffinage "a dépassé 17 millions de barils par jour (bpj)" aux Etats-Unis, ont-t-ils souligné. "La question, c'est combien de temps les raffineries vont conserver cette cadence extrêmement élevée."


Les observateurs s'inquiètent particulièrement de l'approche de la fin de l'été, qui privera le marché d'un soutien saisonnier important, en raison des nombreux déplacements en voiture à cette période.


"A un rythme moins élevé de raffinage, les stocks de brut vont sans doute remonter - ils dépassent déjà de près de 100 millions de barils le niveau habituel à cette époque de l'année", ont conclu les experts de Commerzbank, notant en outre que la production américaine avait nettement rebondi la semaine dernière.


(c) AFP


Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York, sans réconfort sur l'offre

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 28 juin 2017 à 21:03

Le pétrole profite d'une baisse de la production aux Etats-U…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé la séance en hausse mercredi, le marché accueillant positivement l'annonce d'une baisse de...

mercredi 28 juin 2017 à 18:50

Le pétrole monte grâce au repli des réserves américaines d'e…

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse mercredi en fin d'échanges européens, portés par la baisse des réserves d'essence et...

mercredi 28 juin 2017 à 16:49

USA: hausse surprise des stocks de brut, les réserves d'esse…

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis tandis que les réserves d'essence...

mercredi 28 juin 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York avant un rappor…

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère baisse mercredi à New York, le marché attendant avec fébrilité...

mercredi 28 juin 2017 à 12:58

Le pétrole baisse un peu, l'offre surabondante pèse

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, la surabondance persistante de l'offre pesant de nouveau sur...

mercredi 28 juin 2017 à 07:51

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient à la baisse mercredi en Asie, les investisseurs craignant une hausse des stocks de brut américain.

mardi 27 juin 2017 à 21:08

Le pétrole porté par l'anticipation d'une baisse des stocks

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi à New York et à Londres, soutenus par l'anticipation...

mardi 27 juin 2017 à 18:14

Le pétrole se reprend, aidé par l'accès de faiblesse du doll…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur reprise mardi en fin d'échanges européens, aidés notamment par un accès de faiblesse du dollar...

mardi 27 juin 2017 à 15:47

Le pétrole ouvre en hausse, porté par la faiblesse du dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en hausse mardi à New York, portés par un accès de faiblesse...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite