Menu
RSS
A+ A A-

Somalie: une compagnie pétrolière britannique inquiétée pour corruption

prix du petrole nairobiNairobi: Une compagnie pétrolière britannique, présidée par un ancien dirigeant du parti conservateur au pouvoir en Grande-Bretagne, est inquiétée pour corruption présumée en Somalie, une allégation que l'entreprise réfute et qualifie de diffamatoire.
Soma Oil and Gas, une compagnie privée dirigée par Lord Michael Howard, a démenti lundi avoir payé plus d'un demi-milliard de dollars à des responsables du gouvernement pour protéger un accord d'exploration pétrolière signé en 2013.

Le Serious Fraud Office (SFO), l'office britannique de lutte contre la délinquance financière, a déclaré vendredi avoir ouvert une enquête criminelle sur Soma suite aux allégations de corruption en Somalie.

Ces allégations découlent d'enquêtes menées par le Groupe de contrôle des Nations unies en Somalie et en Erythrée, chargé du suivi des violations des embargos qui pèsent sur ces deux pays, et sont rassemblée dans un rapport de 28 pages soumis lundi au comité des sanctions du Conseil de sécurité de l'ONU.

Les enquêteurs ont déclaré suspects quelque 690.000 dollars (630.000 euros) de paiements. Ils estiment qu'au moins 580.000 dollars (530.000 euros) payés depuis juin 2014 pourraient être des pots-de-vin versés à des responsables somaliens.

Dans une lettre adressée au ministre du Pétrole somalien en avril 2014, Soma assure qu'elle paierait les salaires et les équipements pour soutenir le programme d'exploration à hauteur de 400.000 dollars (365.000 euros). L'accord a été prolongé en avril 2015. Depuis, 90.000 dollars (80.000 euros) supplémentaires auraient été versés.

100.000 dollars (90.000 euros) supplémentaires ont été payés pour une data room, destinée à stocker et analyser les données sismiques, qui n'a pas encore été construite, toujours selon ce rapport.

La compagnie pétrolière Soma a déclaré dans un communiqué que les enquêteurs de l'ONU avaient fondamentalement mal compris la nature, l'objet et la destination des paiements.

Toute suggestion selon laquelle l'un des paiements serait inapproprié, illégal ou donnerait lieu à un conflit d'intérêts est erronée et diffamatoire, a déclaré la compagnie.

Le gouvernement somalien a déclaré qu'il coopérerait avec le SFO.

Michael Howard devrait être entendu par le SFO dans le cadre de l'enquête. Le Premier ministre britannique David Cameron lui a succédé à la tête des Tories en 2005.

M. Cameron a accueilli deux conférences sur le futur de la Somalie à Londres, en 2012 et 2013. La compagnie Soma a été fondée quelques semaines avant la deuxième conférence, et l'accord d'exploration pétrolière avec le gouvernement somalien signé quelques mois plus tard.



(c) AFP

Commenter Somalie: une compagnie pétrolière britannique inquiétée pour corruption


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite