Menu
RSS
A+ A A-

USA: Shell commence ses forages controversés en Alaska

prix du petrole washingtonWashington: Le géant pétrolier Shell a commencé ses opérations controversées de forage vendredi en Alaska après le blocage pendant 40 heures d'un de ses brise-glaces par des écologistes suspendus à un pont du nord-ouest des Etats-Unis.
Shell a commencé ses opérations de forage sur le puits Burger J dans la mer de Chukchi en Alaska vendredi à environ 01H00 GMT, a indiqué Shell à l'AFP par email.

Dans les prochains jours, l'équipage à bord du Transocean Polar Pioneer, une plateforme de forage, oeuvrera pour terminer la partie supérieure du puits et se préparer à forer sur la profondeur totale une fois que Fennica arrivera sur le site, poursuit le communiqué en référence au brise-glace de 116 mètres qui devait rejoindre la flottille après avoir été bloqué par des activistes de Greenpeace.

Nous restons engagés à travailler de façon sûre et responsable, assure le groupe anglo-néerlandais.

Le Fennica a repris sa route jeudi après avoir été bloqué au port de Portland (nord-ouest) par des membres de Greenpeace qui se sont suspendus à un pont, plusieurs mètres au-dessus de l'eau, pendant 40 heures. Ils étaient soutenus par des ravitailleurs sur le pont tandis que d'autres écologistes embarqués dans des kayaks ont aussi tenté d'empêcher le brise-glace de quitter le port.

Après avoir vécu dans des petits hamacs pendant près de deux jours, les membres de Greenpeace sont finalement descendus lorsque la police a, selon l'organisation, évacué les ravitailleurs du pont.

Signalant jeudi soir que le 13ème de ses membres suspendus était finalement descendu, sans incident, Greenpeace a écrit sur Twitter que tous les yeux son maintenant tournés vers le Président Obama pour sauver l'Arctique.

Le président américain a provoqué la colère des écologistes en autorisant en mai Shell à forer dans l'Arctique. Dénonçant d'immenses risques pour les populations de l'Arctique, la faune et notre climat, Greenpeace appelle les internautes à signer une pétition en ligne demandant à Barack Obama de changer d'avis, affirmant qu'il n'est pas trop tard.

Après avoir effectué de premiers forages en 2012, le groupe avait été contraint en septembre de la même année de les repousser après un problème sur un navire.

elc/az

ROYAL DUTCH SHELL PLC

TRANSOCEAN

PIONEER CORP.

TWITTER



(c) AFP

Commenter USA: Shell commence ses forages controversés en Alaska


La Compagnie pétrolière Shell

Mexique: Shell investira un milliard de dollars sur dix ans

mercredi 06 septembre 2017

Mexico: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé qu'il investirait un milliard de dollars au Mexique durant la prochaine décennie, après y avoir ouvert mardi sa première station-essence.


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 25 septembre 2017 à 15:19

Le pétrole, surveillant le Kurdistan irakien, ouvre en hauss…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, aidé par des propos du président...

lundi 25 septembre 2017 à 12:40

Le pétrole monte encore, l'Opep pourrait prolonger son accor…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, les analystes se satisfaisant du ton optimiste adopté par des responsables...

lundi 25 septembre 2017 à 12:16

Kurdistan irakien: assécher les revenus du pétrole dépend de…

Bagdad: L'arrêt des transactions pétrolières avec le Kurdistan irakien, demandé par Bagdad comme mesure de rétorsion à la tenue lundi du référendum...

lundi 25 septembre 2017 à 10:32

L'Opep va discuter de la prolongation des réductions de prod…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Opep discutera en novembre de la prolongation des réductions de production qui ont stimulé les prix et...

lundi 25 septembre 2017 à 05:23

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

dimanche 24 septembre 2017 à 20:50

Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui…

Bagdad: Le gouvernement irakien a demandé dimanche à tous les pays de ne traiter qu'avec lui pour les transactions pétrolières après la...

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite