Menu
RSS

Le pétrole recule, l'Opep ne compte pas réduire son plafond

  • Écrit par Cours du baril
prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole baissaient vendredi en cours d'échanges européens, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) ayant répété jeudi qu'elle ne comptait pas réduire sa production d'or noir.
Vers 10H05 GMT (12H05 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 52,70 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 61 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 94 cents à 47,58 dollars.

L'Opep reste ferme sur ses positions, si l'on en juge par les commentaires du secrétaire général du cartel Abdallah El-Badri jeudi lors d'une visite à Moscou, notaient les analystes de PVM.

Le secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a en effet écarté jeudi toute baisse du plafond de production du cartel.

Des commentaires prompts à lester les cours dans un marché déjà déprimé par la surabondance d'offre. L'Opep campe sur ses positions dans sa bataille pour les parts de marché, et les productions saoudienne et irakienne ont bondi, constataient les analystes de Citi.

Selon Citi, la production de brut de l'Opep a atteint 32,1 millions de barils (mbj) actuellement, contre 30,4 mbj sept mois auparavant, soit bien au dessus de son plafond de production officiel fixé à 30 mbj depuis près de quatre ans.

Et le retour des exportations iraniennes une fois les sanctions contre les activités pétrolières du pays levées vont venir s'ajouter à ce volume.

Le cartel s'attend à ce que l'augmentation de la demande de pétrole apporte du soutien aux prix et est optimiste sur le fait que cette croissance de la demande va permettre d'accommoder toute augmentation de l'offre iranienne, expliquaient les analystes du courtier PVM.

Sauf que l'offre d'or noir augmente de toute part, constataient plusieurs analystes, à la fois dans les pays de l'Opep mais aussi hors-Opep.

Aux États-Unis, de solides gains de productivité ont aidé à consolider la production de brut malgré une baisse du nombre de puits de forage dans le pays, relevaient d'ailleurs les analystes de Citi.

Même sans les barils iraniens, le surplus moyen annuel pour l'année prochaine va continuer d'approcher 1,5 mbj, selon PVM. Le monde va commencer l'année 2016 avec des réserves mondiales de pétrole à des niveaux records, concluaient-ils.



(c) AFP


Commenter Le pétrole recule, l'Opep ne compte pas réduire son plafond

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 27 juin 2017 à 15:47

Le pétrole ouvre en hausse, porté par la faiblesse du dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en hausse mardi à New York, portés par un accès de faiblesse...

mardi 27 juin 2017 à 15:08

Rosneft se dit victime d'une "puissante attaque informa…

Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft s'est dit victime mardi d'une "puissante attaque informatique" visant ses serveurs, précisant que sa production...

mardi 27 juin 2017 à 12:33

Le pétrole tente de se reprendre mais reste sous pression

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mardi en cours d'échanges européens, tentant de nouveau de se reprendre mais restant proches...

mardi 27 juin 2017 à 07:13

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse mardi en Asie, les prix continuant à se stabiliser après cinq semaines...

lundi 26 juin 2017 à 21:08

Le pétrole termine en hausse, le marché tente de se stabilis…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse lundi, poursuivant leur stabilisation et profitant d'achats à bon compte...

lundi 26 juin 2017 à 20:54

France: les prix des carburants poursuivent leur baisse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué de se replier la semaine dernière, tombant au plus bas...

lundi 26 juin 2017 à 18:07

Russie: le pétrolier Rosneft obtient des excuses d'un média …

Moscou: L'un des rares médias jugés indépendants en Russie, RBK, a présenté lundi des excuses au pétrolier Rosneft et son influent patron...

lundi 26 juin 2017 à 17:59

Le pétrole peine à trouver une direction

Londres: Les cours du pétrole peinaient à accrocher un cap lundi en fin d'échanges européens, oscillant faiblement autour de l'équilibre après la...

lundi 26 juin 2017 à 15:33

Le pétrole ouvre en hausse à New York, aidé par le dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère hausse lundi à New York, aidés par des achats à...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite