Menu
RSS

Rosneft et ExxonMobil veulent exploiter ensemble des hydrocarbures au Mozambique

prix du petrole moscouMoscou: Le géant pétrolier russe Rosneft a annoncé jeudi se porter candidat avec son partenaire américain ExxonMobil pour exploiter ensemble des hydrocarbures au Mozambique, en dépit de la crise ukrainienne qui perturbe leur coopération.
Les deux groupes ont posé leur candidature pour le cinquième cycle d'attribution de nouvelles licences d'exploration mené actuellement par l'Institut national du pétrole du Mozambique pour des gisements dans le bassin d'Angoche et le delta du Zambèze, a précisé la société publique russe dans un communiqué.

En cas de victoire, ExxonMobil deviendrait opérateur du projet, a-t-elle précisé.

Cette annonce intervient alors que les deux groupes, liés par un partenariat stratégique, ont dû renoncer à certains projets dans l'Arctique en raison des sanctions occidentales visant Rosneft, dont le patron, Igor Setchine, est un proche de Vladimir Poutine et a travaillé au Mozambique dans les années 1980 comme traducteur de portugais.

ExxonMobil traverse en outre une période délicate en Russie: il a saisi au printemps le tribunal international d'arbitrage de Stockholm pour obtenir le remboursement de trop-payés fiscaux sur le projet Sakhaline-1 dans l'extrême orient russe, qui pourraient représenter jusqu'à 500 millions de dollars.

Rosneft souligne que le Mozambique, aux abondantes ressource de gaz, constitue une nouvelle priorité dans sa stratégie consistant à se renforcer dans des régions à fort potentiel avec des actifs de haute qualité.

gmo/tbm/cj

ROSNEFT

EXXONMOBIL



(c) AFP

Commenter Rosneft et ExxonMobil veulent exploiter ensemble des hydrocarbures au Mozambique

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

Réchauffement climatique: ExxonMobil contraint à la transparence par ses …

mercredi 31 mai 2017

New York: Les actionnaires d'ExxonMobil ont voté à une large majorité mercredi en faveur d'une proposition visant à contraindre le géant pétrolier à évaluer l'impact financier des politiques publiques sur le climat sur son activité, après l'accord de Paris.

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 28 juin 2017 à 07:51

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient à la baisse mercredi en Asie, les investisseurs craignant une hausse des stocks de brut américain.

mardi 27 juin 2017 à 21:08

Le pétrole porté par l'anticipation d'une baisse des stocks

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi à New York et à Londres, soutenus par l'anticipation...

mardi 27 juin 2017 à 18:14

Le pétrole se reprend, aidé par l'accès de faiblesse du doll…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur reprise mardi en fin d'échanges européens, aidés notamment par un accès de faiblesse du dollar...

mardi 27 juin 2017 à 15:47

Le pétrole ouvre en hausse, porté par la faiblesse du dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en hausse mardi à New York, portés par un accès de faiblesse...

mardi 27 juin 2017 à 15:08

Rosneft se dit victime d'une "puissante attaque informa…

Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft s'est dit victime mardi d'une "puissante attaque informatique" visant ses serveurs, précisant que sa production...

mardi 27 juin 2017 à 12:33

Le pétrole tente de se reprendre mais reste sous pression

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mardi en cours d'échanges européens, tentant de nouveau de se reprendre mais restant proches...

mardi 27 juin 2017 à 07:13

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse mardi en Asie, les prix continuant à se stabiliser après cinq semaines...

lundi 26 juin 2017 à 21:08

Le pétrole termine en hausse, le marché tente de se stabilis…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse lundi, poursuivant leur stabilisation et profitant d'achats à bon compte...

lundi 26 juin 2017 à 20:54

France: les prix des carburants poursuivent leur baisse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué de se replier la semaine dernière, tombant au plus bas...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite