Menu
RSS

BP plonge dans le rouge au 2T à cause de la marée noire du golfe du Mexique

prix du petrole LondresLondres: Le géant pétrolier BP a annoncé mardi avoir plongé profondément dans le rouge au deuxième trimestre après avoir dû enregistrer une charge de 10,8 milliards de dollars pour compenser les effets de la marée noire dans le golfe du Mexique en 2010.
Entre le 1er avril et le 30 juin, la major pétrolière britannique a déploré une perte nette de 5,823 milliards de dollars (5,27 milliards d'euros), contre un bénéfice net de 3,369 milliards de dollars l'an passé à la même époque.

Lors du trimestre, BP a enregistré une charge de 10,8 milliards de dollars liée à la marée noire dans le golfe du Mexique - dont 9,8 milliards de dollars associés à l'accord conclu avec les autorités (américaines) ainsi que des charges supplémentaires pour faire face aux demandes d'indemnisation d'entreprises qui ont perdu de l'argent suite à la catastrophe, a expliqué le groupe dans un communiqué.

Le 2 juillet, BP a accepté de verser 18,7 milliards de dollars d'indemnisation aux Etats-Unis pour cette marée noire, la pire catastrophe environnementale de l'histoire du pays - un accord censé mettre fin aux poursuites intentées par l'État fédéral, par cinq États touchés (Alabama, Floride, Louisiane, Mississippi et Texas) et par plus de 400 autorités locales.

En avril 2010, la plate-forme pétrolière de BP Deepwater Horizon explosait dans le champ pétrolier Macondo au large du sud-est des États-Unis, tuant 11 personnes et entraînant une pollution sans précédent des côtes. BP, qui fait depuis face à une avalanche de plaintes, a précisé mardi que sa facture totale pour cette catastrophe, avant impôt, s'élevait désormais à la somme faramineuse de 54,6 milliards de dollars (49,4 milliards d'euros).

Dans son activité de production pétrolière elle-même, BP a vu son bénéfice ajusté chuter de 64%, à 1,3 milliard de dollars. Ce bénéfice ajusté évalue les stocks d'hydrocarbures à leur coût de remplacement, c'est-à-dire aux cours actuels, et est considéré comme un indicateur clé de la santé des entreprises du secteur par les investisseurs.

Ce résultat reflète l'impact de prix toujours bas du pétrole et du gaz, d'une moindre contribution de Rosneft (groupe pétrolier russe dans lequel BP a 19% des parts) et d'une charge liée aux événements en Libye, où le groupe a dû déprécier ses actifs de 600 millions de dollars, a-t-il expliqué.

Dans l'amont, le groupe a enregistré un certain nombre de dépréciations dans la partie exploration, qui tend à être en partie sacrifiée sur fond de faiblesse des cours.

L'activité aval du géant a en revanche bénéficié d'une amélioration des conditions d'activité de ses raffineries, qui subissent une sévère restructuration, et d'une réduction des coûts entraînée par les réformes de simplification engagées ces dernières années.

De façon générale, le groupe a réduit ses investissements, à 4,7 milliards de dollars contre 5,6 milliards l'an passé.

pn/ggy

BP

ROSNEFT



(c) AFP

Commenter BP plonge dans le rouge au 2T à cause de la marée noire du golfe du Mexique

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


La Compagnie pétrolière britannique BP

BP: la rémunération du DG baisse, un an après un scandale

jeudi 06 avril 2017

Londres: Le directeur général du géant pétrolier britannique BP, Bob Dudley, a touché une rémunération en baisse de 40% au titre de 2016, un an après avoir subi un sévère camouflet auprès des actionnaires du groupe.

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 21 avril 2017 à 21:17

Pas d'exception aux sanctions russes pour les entreprises pé…

Washington: L'administration Trump n'autorisera pas les entreprises américaines à participer à des projets pétroliers ou gaziers impliquant des sociétés visées par les...

vendredi 21 avril 2017 à 20:48

Le pétrole baisse nettement, le marché rattrapé par le doute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement baissé vendredi, une vague de pessimisme envahissant le marché à l'issue d'une semaine...

vendredi 21 avril 2017 à 18:29

Le pétrole à son plus bas en trois semaines, l'offre américa…

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens, alors que l'offre américaine paraît intarissable et malgré les efforts de...

vendredi 21 avril 2017 à 15:18

Le pétrole stagne à New York, l'attentisme dominant

New York: Les cours du pétrole stagnaient peu après l'ouverture vendredi à New York, le marché se montrant prudent à l'issue d'une...

vendredi 21 avril 2017 à 13:16

La consommation de produits pétroliers a baissé en mars

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont baissé de 1,3% en mars par rapport à la même période en 2016...

vendredi 21 avril 2017 à 12:25

Le pétrole stable, la surabondance inquiète les marchés

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, les craintes sur une surproduction mondiale due au pétrole de...

vendredi 21 avril 2017 à 08:48

Chevron: l'Australie maintient un redressement fiscal de 189…

sydney: La justice australienne a confirmé vendredi en appel le redressement fiscal de 189 millions d'euros infligé au géant du pétrole Chevron...

vendredi 21 avril 2017 à 06:02

Le pétrole stable en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient stables, vendredi en Asie, les informations sur une prolongation des baisses de production de l'Opep étant...

jeudi 20 avril 2017 à 20:52

Le pétrole finit sans tendance, tentant de se stabiliser

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole n'ont pas vraiment dégagé de tendance jeudi, tentant de reprendre pied au lendemain d'une forte...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite