Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York, affecté par la Chine

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole enregistraient une nouvelle baisse lundi à l'ouverture à New York, dans un contexte d'inquiétude face à la rechute des marchés en Chine, deuxième consommateur mondial, et la perspective d'une production américaine toujours élevée.
Vers 13H05 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en septembre cédait 59 cents à 47,55 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après avoir déjà perdu plus de 2,5 dollars lors de la semaine précédente.

Les cours de l'or noir poursuivent ainsi leur déclin engagé début juillet après une période de stabilisation autour de 60 dollars le baril, et se rapprochent de leur plus bas niveau depuis six ans, atteint en mars à moins de 45 dollars.

Lundi à l'ouverture, l'esprit des investisseurs est plombé par la faiblesse en Chine, a rapporté Carl Larry de Frost & Sullivan.

La Bourse de Shanghai a clôturé lundi en recul de 8,48%, un plongeon spectaculaire illustrant les limites de l'action gouvernementale pour restaurer la confiance des investisseurs dans la deuxième économie mondiale.

Ce n'est pas un bon signe pour l'économie en Chine, deuxième consommateur d'or noir après les Etats-Unis, a prévenu M. Larry. Cela va limiter la demande de pétrole et cela met les cours du brut sous pression.

Le marché n'a pas trouvé plus d'éléments rassurants aux Etats-Unis, où le niveau élevé de l'offre continue à inquiéter les investisseurs après l'annonce inattendue la semaine dernière d'un rebond des stocks de brut.

De plus, le décompte des puits de pétrole en activité aux Etats-Unis, établi chaque vendredi par le groupe privé Baker Hughes, a de nouveau monté, et de façon conséquente, a remarqué M. Larry. Peut-être va-t-on voir la production augmenter ou rester stable lors des prochains mois, et non baisser fortement comme on le pensait.

Baker Hughes a en effet fait état d'une hausse de 21 unités, portant le nombre total de puits de pétrole américains en activité à 660 unités.

Toutefois, les décisions de déployer plus de puits de forage ont été certainement prises lorsque le WTI s'échangeait autour de 60 dollars le baril en mai et juin, ont relativisé les analystes de JBC Energy. La réaction face à la dernière baisse des prix est à venir.



(c) AFP


Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York, affecté par la Chine


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:47

"Force majeure" autour de l'oléoduc Forties en mer…

Londres: Le groupe pétrochimique Ineos a déclaré l'état de "force majeure" après l'arrêt pour cause de fêlure du principal olédoduc pétrolier de...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:12

Le Liban donne son feu vert pour les premières explorations …

Beyrouth: Le gouvernement libanais a approuvé jeudi une offre présentée par un consortium alliant le groupe pétrolier français Total, l'italien ENI et...

jeudi 14 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole, plombé par l'offre américaine, ouvre en baisse à…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture jeudi, plombé par la progression constante de la production américaine de brut...

jeudi 14 décembre 2017 à 12:41

Le pétrole hésite, les prévisions de l'AIE et de l'Opep dive…

Londres: Les prix du pétrole oscillaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché qui peine à digérer les rapports mensuels...

jeudi 14 décembre 2017 à 10:27

Pétrole: le rééquilibrage du marché menacé par la production…

Paris: Avec la progression de la production américaine, le rééquilibrage du marché pétrolier ne sera pas évident en 2018 et la première...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite