Menu
RSS
A+ A A-

Forte hausse à New York, soutenu par le dollar et le Yémen

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole progressaient fortement mardi à l'ouverture du marché à New York, le baril prenant plus de 2 dollars, soutenu par le repli de la monnaie américaine et les tensions autour du Yémen.

Vers 13H25 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en juillet s'échangeait à 103,12 dollars, en progression de 2,53 dollars par rapport à vendredi.

Au lendemain d'un long week-end de trois jours, les prix étaient portés à la fois par la baisse du dollar et par l'instabilité persistante au Yémen, voisin de l'Arabie saoudite, le premier exportateur mondial de pétrole.

L'affaiblissement de la monnaie américaine, qui rend plus attractifs les actifs libellés en dollar, était particulièrement marqué face à l'euro. La devise européenne bénéficiait des spéculations autour d'une avancée dans la gestion de la crise financière grecque.

"Les espoirs d'un nouveau plan de sauvetage pour la Grèce enthousiasment le marché", a expliqué Phil Flynn, de PFG Best Research.

De plus, la "prime de risque" liée aux tensions au Moyen-Orient, grande région productrice de brut, augmentait sur le marché, alors que la situation au Yémen semblait se détériorer.

Sept manifestants sont tombés sous les balles de la police qui voulait empêcher tout nouveau rassemblement hostile au régime du président Ali Abdallah Saleh, mardi à Taëz, au lendemain d'un bain de sang dans cette grande ville du sud-ouest du pays.

"Le Yémen est perçu comme le centre du réseau terroriste Al-Qaïda et possède une frontière avec l'Arabie saoudite (...) En conséquence il y a un risque élevé de troubles déstabilisant pour toute la région", ont souligné les analystes de Commerzbank.

Le Yémen est situé le long d'une route maritime stratégique pour le transport de pétrole.

Le marché surveillait aussi la situation en Libye, a précisé Phil Flynn.

Le chef de la diplomatie italienne, Franco Frattini, a affirmé mardi que le régime libyen était "fini" lors d'une visite à Benghazi, fief des rebelles dans l'Est du pays. Mais selon la présidence sud-africaine, Mouammar Kadhafi n'est "pas disposé" à partir.



Commenter Forte hausse à New York, soutenu par le dollar et le Yémen


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite