Menu
RSS
A+ A A-

Forte hausse à New York, soutenu par le dollar et le Yémen

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole progressaient fortement mardi à l'ouverture du marché à New York, le baril prenant plus de 2 dollars, soutenu par le repli de la monnaie américaine et les tensions autour du Yémen.

Vers 13H25 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en juillet s'échangeait à 103,12 dollars, en progression de 2,53 dollars par rapport à vendredi.

Au lendemain d'un long week-end de trois jours, les prix étaient portés à la fois par la baisse du dollar et par l'instabilité persistante au Yémen, voisin de l'Arabie saoudite, le premier exportateur mondial de pétrole.

L'affaiblissement de la monnaie américaine, qui rend plus attractifs les actifs libellés en dollar, était particulièrement marqué face à l'euro. La devise européenne bénéficiait des spéculations autour d'une avancée dans la gestion de la crise financière grecque.

"Les espoirs d'un nouveau plan de sauvetage pour la Grèce enthousiasment le marché", a expliqué Phil Flynn, de PFG Best Research.

De plus, la "prime de risque" liée aux tensions au Moyen-Orient, grande région productrice de brut, augmentait sur le marché, alors que la situation au Yémen semblait se détériorer.

Sept manifestants sont tombés sous les balles de la police qui voulait empêcher tout nouveau rassemblement hostile au régime du président Ali Abdallah Saleh, mardi à Taëz, au lendemain d'un bain de sang dans cette grande ville du sud-ouest du pays.

"Le Yémen est perçu comme le centre du réseau terroriste Al-Qaïda et possède une frontière avec l'Arabie saoudite (...) En conséquence il y a un risque élevé de troubles déstabilisant pour toute la région", ont souligné les analystes de Commerzbank.

Le Yémen est situé le long d'une route maritime stratégique pour le transport de pétrole.

Le marché surveillait aussi la situation en Libye, a précisé Phil Flynn.

Le chef de la diplomatie italienne, Franco Frattini, a affirmé mardi que le régime libyen était "fini" lors d'une visite à Benghazi, fief des rebelles dans l'Est du pays. Mais selon la présidence sud-africaine, Mouammar Kadhafi n'est "pas disposé" à partir.



Commenter Forte hausse à New York, soutenu par le dollar et le Yémen


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

jeudi 21 septembre 2017 à 18:03

Le pétrole en légère baisse face à la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole étaient en léger repli jeudi en fin d'échanges européens, pénalisés par l'appréciation du dollar au lendemain d'une...

jeudi 21 septembre 2017 à 15:28

Le pétrole ouvre en baisse à New York, freiné par la hausse …

New York: Le baril de pétrole new-yorkais reculait légèrement à l'ouverture jeudi, freiné par la hausse du dollar dans le sillage de...

jeudi 21 septembre 2017 à 12:45

Le pétrole repart à la baisse mais reste élevé

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après leur hausse de la veille...

jeudi 21 septembre 2017 à 09:54

Pétrole: un permis d'exploration de Total en Guyane prolongé

Paris: Le ministère de la Transition écologique et solidaire a donné son feu vert à la prolongation du permis exclusif d'exploration d'hydrocarbures...

jeudi 21 septembre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction jeudi en Asie tout en restant au-dessus du seuil de 50 dollars, les marchés...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite