Menu
RSS
A+ A A-

Les cours du pétrole rebondissent en Asie

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole repartaient à la hausse vendredi sous l'effet d'achats à bon compte après plusieurs séances de repli mais le marché reste déprimé par la surabondance de brut, selon les courtiers.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en septembre, qui a décliné de 4% depuis le début de la semaine, s'appréciait de 32 cents à 48,77 dollars. Le Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre, en recul de près de 3% depuis lundi, prenait 17 cents, à 55,44 dollars.

Le baril de WTI a déjà reflué de plus de 21% depuis le 10 juin, où il avait fini au plus haut à 61,43 dollars, et les opérateurs n'excluent pas qu'il puisse descendre à son plus bas niveau de l'année (43,46 dollars) enregistré en mars.

Excédentaire et en hausse constante, l'offre mondiale de pétrole risque de gonfler davantage après l'accord entre Téhéran et les grandes puissances sur le contrôle du programme nucléaire iranien moyennant une levée progressive des sanctions internationales.

L'Iran, qui dispose des quatrièmes réserves mondiales de pétrole et des premières réserves de gaz, pourrait doubler ses exportations dans les deux mois, selon les autorités de la République islamique, a rappelé Tom Pugh chez Capital Economics.

L'Iran possède des quantités considérables de réserves de brut, à terre et en mer, susceptibles d'être vendues dès la levée des sanctions, a-t-il ajouté dans une note de marché, précisant que ces réserves s'élèvent à entre 10 et 40 millions de barils, en fonction des estimations.

De son côté l'Arabie saoudite, chef de file de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), ne devrait pas réduire sa production pour compenser l'afflux de pétrole iranien, a-t-il prévenu.

Ryad est le principal acteur de l'Opep, qui a maintenu en l'état son plafond de production début juin à 30 millions de bpj, après avoir déjà largement contribué à faire chuter les cours au second semestre 2014 en s'abstenant de réduire son offre.

Jeudi, le baril de light sweet crude avait perdu 74 cents à 48,45 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). A Londres, le Brent avait reculé de 86 cents à 55,27 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

mba/dan/gab/amd

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP



(c) AFP

Commenter Les cours du pétrole rebondissent en Asie


Le pétrole en Asie


mardi 21 novembre 2017

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite